Revue de presse marocaine du 02/03/2012

0 commentaires, 02/03/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une qui retiennent l’attention de la presse quotidienne de ce jeudi:.

+AL MASSAE+:.
-Le ministère de l’Equipement et du Transport dévoile la liste de 4118 bénéficiaires d’agréments de transport. La liste comprend des personnalités politiques et religieuses, des artistes, des sportifs et des militaires. La liste parvenue à la presse comprend même des richissimes qui ont bénéficié de plus d’un agrément.

-Intervention des forces de l’ordre pour la dispersion des sit-in devant les agences de la Régie Autonome de Distribution d’Eau et d’Electricité de Marrakech. Des centaines d’associations demandent à Benkirane et à ses ministres de la Justice et de l’Intérieur (Ramid et Laenser) de mettre fin aux mouvements de protestation dans la fonction publique.

-Des familles de Marocains détenus en Irak demandent au ministre des Affaires étrangères et de la coopération d’intervenir auprès des autorités de Bagdad pour sauver la vie de leurs fils. Les familles de ces Marocains condamnés à la peine de mort ont constitué une coordination pour faire connaître leur dossier et appelé lors d’une conférence de presse à Tanger Saâd Dine El Otmani à évoquer cette question avec les responsables irakiens à l’occasion de la tenue du Conseil de la Ligue arabe.

-Le Cabinet Benkirane fait face à la fronde du personnel enseignant suite aux prélèvements de 1500 DH de salaire décidés par le ministre de l’éducation Mohamed El Ouafa. Des sources indiquent que les retenues de 500 à 1500 DH ont concerné des milliers de salaires pour le mois de février sans fondement juridique.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Abdelilah Benkirane donne le feu vert à son ministre de l’Equipement et du Transport Abdelaziz Rebbah pour la publication de la liste des bénéficiaires des agréments de transport. Le ministre Rebbah affirme que la publication de cette liste est en phase avec les dispositions de la nouvelle Constitution.

-Les intenses activités du ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid et ses diverses sorties médiatiques tracassent certains responsables d’autres instances, notamment le CNDH et la Délégation interministérielle aux droits de l’Homme. La dernière cause de ces tracas, le fait que le ministre de la justice soit chargé du dossier de ratification par le Maroc de la convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées et la présentation par le Royaume de sa demande sa candidature au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies pour le mandat 2014-2016.

+ASSABAH+:.
-Un groupe extrémiste menace le Maroc d’actes terroristes. Des sources indiquent que le groupe baptisé « Attawhid wal Jihad fi Al Maghrib Al Aqsa » s’est violemment attaqué au gouvernement Benkirane le qualifiant de cabinet d' »apostats » qui n’applique pas les préceptes de l’islam et exerce des chantages sur les chioukhs, allusion faite à la rencontre du ministre de la Justice et des libertés avec les détenus de la salafia jihadia.

-Abdelilah Benkirane donne suite aux doléances d’Abbas El Fassi et maintient 40 Istiqlaliens dans son cabinet dont des membres du Comité exécutif et du Conseil national du PI, privant ainsi des membres actifs de son parti (le PJD) de rejoindre son cabinet à l’exception de Jamaâ Mouatassim, désigné au poste de directeur de son cabinet.

-Lahcen Daoudi: « Le gouvernement démissionnera en cas d’échec dans la lutte contre la corruption ». Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique indique que la cohabitation avec la Monarchie ne peut être sujet de discussions car elle fait partie des « ABC » de l’action gouvernementale. En outre, il indique que Abdelilah Benkirane ne sera pas le seul candidat au poste de Secrétaire général du PJD.

+AL KHABAR+:.
-Le ministère du Transport dévoile les noms des bénéficiaires des « agréments » et une source au ministère affirme que ce dernier a fait son devoir en divulguant la liste des bénéficiaires, ajoutant que les autres ministères doivent emboîter le pas à ce propos.

-Le marché de gros des fruits et légumes de Casablanca entre sur la ligne de l’enquête concernant l’ONDA: des sources indiquent que l’un des détenus dans l’affaire de l’Office a dévoilé que des contrats à des millions de dirhams ont été conclus entre l’ONDA et des commerçants au marché de gros des fruits et légumes que l’Office achetait à des prix exorbitants.

-Hamid Chabat exprime le refus du parti de l’Istiqlal de la guerre menée par le gouvernement contre les syndicats et appelle le Chef de l’Exécutif à entamer le dialogue social.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+ :.
-Les élections communales pourraient reporter la tenue du congrès du parti de l’Istiqlal : Des voix au sein de la commission préparatoire du congrès extraordinaire du PI appellent à la nécessité de patienter avant de fixer la date du prochain congrès, relevant que l’organisation du congrès serait impossible si le gouvernement décide d’organiser les élections au début de l’été prochain.

-Le gouvernement discute le projet de loi de Finances sans l’adopter: Le budget prévoit une enveloppe de 2 milliards de dirhams destinée au financement des programmes sociaux relatifs à l’aide médicale, à la lutte contre la déperdition scolaire et aux prestations en faveur des handicapés.

-Les factures d’eau et d’électricité provoquent la colère des habitants de Marrakech qui ont affronté les forces de l’ordre: Des acteurs de la société civile appellent le Chef du gouvernement et le président de la Chambre des représentants à intervenir d’urgence pour trouver une solution tangible aux revendications des habitants de la cité ocre.

+ANNNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Les factures d’eau et d’électricité attisent les protestations à Marrakech. Des marches et des sit-in de dizaines de citoyens devant les agences de la Régie Autonome de Distribution d’Eau et d’Electricité de Marrakech pour réclamer la révision des factures et les tarifs des tranches.

-Un groupe extrémiste dénommé « Tawhid wal Jihad fi Al Maghrib Al Aqsa » déclare licite le sang des ministres du PJD. Le groupe qualifie les membres PJD du Cabinet Benkirane de « traitres » et d' »apostats » qui instrumentalisent les négociations avec les salafistes.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+ :.
-Le ministre de l’Equipement et du Transport, Abdelaziz Rebbah, publie la liste des bénéficiaires des agréments de transport: La liste comprend des noms de personnalités politiques, économiques, militaires, artistiques et sportives. Leurs noms sont cités parmi ceux des orphelins, des handicapés, des démunis et des membres de la famille de la résistance et de l’armée de libération.

+ATTAJDID+ :.
-Le ministère de l’Equipement et du Transport dévoile la liste des bénéficiaires des agréments de transport : 70 pc des autorisations ont fait sujet de location et l’exploitation de 24 pc d’elles a été suspendue.

+AL ALAM+:.
-Les factures d’eau et d’électricité attisent la tension à Marrakech et à Chichaoua: Des arrestations en série et des blessés lors de violents affrontements entre les forces de l’ordre et des citoyens.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Publication de la liste des bénéficiaires des agréments de transport en attendant la publication des autres listes d’agréments. La liste publiée, composée de 399 pages, dévoile que le nombre des agréments a atteint les 4118 alors que le nombre des bénéficiaires dépasse les 3600.

-Les Marrakchis se soulèvent contre les factures élevées d’eau et d’électricité: Un grand nombre de citoyens protestataires ont assiégé hier les agences relevant de la RADEEMA et scandé des slogans dans lesquels ils appellent le Chef du gouvernement à intervenir pour résilier les factures cumulées depuis des mois

+RISSALAT AL OUMMA+ :.
-Les agriculteurs de la région du Gharb appellent le gouvernement à déclarer la région sinistrée et à les exonérer de leurs dettes: Des acteurs agricoles du Gharb soulignent la nécessité d’aider les agriculteurs qui ont subi une grosse perte à cause de la gelée et de considérer le Gharb comme région sinistrée.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+ :.
-Une manifestation contre les services de la régie autonome de distribution d’eau et d’électricité à Marrakech se transforme en des affrontements violents entre des protestataires et les forces de l’ordre. Fermeture d’écoles et des commerces sur fond d’inquiétude de mettre le feu à des établissements publics et aux banques.

+AL MOUNAATAF+:.
-Plus de 6000 personnes organisent une marche de protestation suite à l’arrestation de près de 50 autres qui dirigeaient des sit-in devant les agences de la Régie Autonome de Distribution d’Eau et d’Electricité de Marrakech. Les arrestations ont eu lieu après la publication par le gouvernement d’une circulaire concernant la dispersion de ce sit-in.

-La dernière quinzaine du mois de février dernier n’a enregistré aucune chute de pluies et les assurances du ministre de l’Agriculture concernant la saison agricole tombent à l’eau.

+LE SOIR ECHOS +:.
-Agréments : Rebbah ouvre la boîte de Pandore. Le nouveau ministre du Transport l’a osé : la liste des bénéficiaires d’agréments dans le transport de voyageurs est désormais publique. Les « grimate » des taxis ne tarderont pas à suivre.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-1milliard DH, dont 400 millions de crédits bancaires englouti dans un mégaprojet fantome à Marrakech : les Bahreinis de Gulf Finance House ont planté l’Etat marocain. Le projet, un méga-complexe touristique, devait être réalisé à Marrakech par un groupement d’investisseurs du Golfe avec comme tête de file le célèbre conglomérat bahreïni Gulf Finance House (GFH). Montant de l’investissement prévu : 7,5 MMDH. Les Bahreïnis avaient signé en 2006 une convention d’investissement avec le gouvernement marocain. 5 années plus tard, rien n’est encore sorti de terre. Non seulement ça, mais trois banques marocaines dont BMCE Bank et le Crédit agricole ont accordé aux Bahreïnis un crédit de 850 MDH, dont 400 MDH ont déjà été engloutis sans résultat.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Fonction publique : Les syndicats s’inquiètent. Les centrales syndicales appellent le nouveau gouvernement à concrétiser les engagements pris dans le cadre du dialogue social par l’ancien gouvernement. Ainsi, les revendications les plus insistantes concernent davantage le secteur public. Ce qui constitue un clin d’Âœil en direction du ministre haraki, Abdelâdim El Guerrouj, chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration. D’ailleurs, les syndicats attendent de voir le plan d’action préparé par ce ministère et qui devait être présenté en conseil du gouvernement.

+L’ECONOMISTE+:.
-Transport des voyageurs : Rebbah « balance » les rentiers. Chose promise, chose due ! Abdelaziz Rebbah, ministre de l’équipement et du Transport a enfin publié la liste des noms de tous les bénéficiaires des agréments de transport routier de voyageurs sur le portail de la tutelle. Dans la liste, l’on trouvé des sportifs, des officiers supérieurs de l’armée, des chanteurs, des descendants d’anciens résistants. Certains bénéficiaires détiennent plus d’un agrément.

+L’OPINION+:.
-Loin de toute surenchère, le sort définitif de la campagne agricole suspendu aux conditions climatiques de la saison printanière. En 2012, la valeur ajoutée agricole pourrait marquer le pas et la production végétale est de plus en plus affectée par les effets des perturbations climatiques dont les principales caractéristiques se sont traduites par une nette diminution de la pluviométrie et la baisse des températures. Mais, il faut dire, loin de toute surenchère, que le sort définitif de la campagne agricole demeure suspendu aux conditions climatiques de la saison printanière. Et l’on peut encore espérer un retour à la normale.

+LIBERATION+:.
-L’économie de rente, il est grand temps d’en finir. La publication par le ministère de l’Equipement et du Transport de la liste des bénéficiaires des agréments de transport est certes un pas positif mais il reste insuffisant. La véritable lutte contre l’économie de rente exige bien plus que cela. Les droits indûment octroyés en faveur de certaines personnes de cette liste tiennent de la plus simple des concussions. Il est donc urgent d’en finir avec ce triste épisode de la vie nationale qui a donné naissance à pareilles pratiques et les a fait prospérer.

+AL BAYANE+:.
-La sécheresse se fait menaçante : La campagne agricole presque compromise. L’heure est au pessimisme. Pas grand-chose à attendre de l’actuelle campagne agricole. Tous les indicateurs sont au rouge. La faible pluviométrie, conjuguée à la vague de froid, devaient affecter la plupart des surfaces cultivées. D’une manière générale, les professionnels de l’agriculture, tout en ayant confiance dans le gouvernement actuel et dans sa capacité de dépasser cette crise, appellent le gouvernement à instaurer une démarche d’écoute voire de partenariat où tous les acteurs soient impliqués.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *