Revue de presse marocaine du 02/02/2016

0 commentaires, 02/02/2016, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens publiés mardi 02 février 2016 :

Le Matin.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, lundi au complexe industriel de Jorf Lasfar, à l’inauguration d’une usine de production d’engrais dédiée entièrement à l’Afrique (Africa Fertilizer Complex), et de la première phase du projet d’une usine de dessalement d’eau de mer, réalisées pour un investissement global de plus de 6,1 milliards de dirhams (MMDH). Initiés par le groupe Office chérifien des phosphates (OCP), ces projets phares constituent une nouvelle illustration de l’engagement du Souverain en faveur de la coopération Sud-Sud et de Sa volonté de soutenir les initiatives d’innovation et de développement durable du groupe, de son écosystème et ses partenaires africains, d’accompagner sa stratégie industrielle et, ainsi, de conforter le leadership du Royaume du Maroc sur le marché mondial des phosphates.

– L’Office national de l’électricité et de l’eau potable planche sur le montage financier de Noor-Argana, qui constitue la 3e phase de son programme solaire photovoltaïque. Le projet sera développé dans les régions de Boumalen, Errhamna et Essaouira avec une capacité de 200 MW, au lieu de 125 MW, pour un coût dépassant les 250 millions d’euros.

Attajdid.:

– Les groupes parlementaires de la majorité envisagent d’organiser mardi une journée d’étude sur le problème du chauffage dans les zones froides avec la participation des responsables gouvernementaux, des parlementaires, des experts et des professionnels. Cette rencontre vise à ouvrir un dialogue sur le problème du chauffage, à rechercher les modalités de soutien à accorder aux populations des zones froides et à attirer l’attention sur la nécessité de réduire le coût du chauffage.

Al Alam.:

– Lors d’une rencontre régionale de la ligue des avocats istiqlaliens à Casablanca, Abdellatif Hatimi a déclaré que le manque d’efficacité du pouvoir judiciaire produit un effet direct sur l’indépendance de la justice. Khalid Khalis estime pour sa part que l’indépendance des avocats est un besoin de société et une approche principale pour réaliser le développement économique.

Al Bayane.:

– Dix ans après la première enquête sur le logement urbain, le ministère de l’Habitat et de la politique de la ville vient de se doter de nouvelles données sur le secteur grâce à une étude réalisée auprès d’un échantillon de 16.000 logements occupés à titre principal et 9.864 logements vacants. Selon cette étude, pas moins de 1,3 million d’unités devront être produites d’ici 2020 pour résorber le déficit en logement. Les unités de type logement social devraient constituer 74 pc du total du parc global à produire à l’horizon 2020.

– Le bras de fer entre le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et les syndicats les plus représentatifs autour de la réforme des retraites semble se dénouer. Bien que Benkirane ait refusé de retirer le projet de loi sur les retraites du parlement comme le veulent ces syndicats, il leur a demandé de déposer leurs amendements au parlement en leur promettant qu’ils seront retenus, soutenus et validés par les groupes de la majorité à la Chambre des représentants. Ce mardi, l’UMT, la CDT, la FDT et l’UGTM devraient tenir une réunion en vue de débattre de leur programme revendicatif.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Aide à l’emploi: « Tahfiz » motivera-t-il les entreprises? Ce dispositif lancé par l’Etat pour promouvoir l’emploi est opérationnel depuis fin 2015. Le programme prévoit, dans la limite de cinq salariés, l’octroi pour une durée de quatre mois à compter de la date de recrutement, de l’exonération de l’IR du salaire mensuel brut plafonné à 10.000 dirhams. Cette mesure cible uniquement les entreprises créées durant la période allant du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2019.

– Le Fonds arabe de développement économique et social (FADES) a accordé au Maroc lundi un prêt de 500 millions de dirhams (MDH) destiné au financement des petites et moyennes entreprises (PME). Ce prêt, d’une durée de 10 ans, a été signé par le directeur général du Crédit agricole, Tariq Sijilmassi, et le directeur général du FADES et président du Compte spécial pour le financement de projets de la PME, Abdellatif Youssef Hamad. Le FADES a octroyé au Maroc entre 2012 et 2015 près de 8 MMDH, au profit des secteurs stratégiques de l’économie nationale, en l’occurrence les autoroutes, les ports, les barrages et l’eau potable.

Akhbar Al Yaoum.:

– Après que le groupe de la CGEM à la Chambre des conseillers a déposé une proposition de loi organique relative au droit de grève, une source du ministère de l’Emploi a affirmé que le projet de loi organique se rapportant à ce sujet est fin prêt et n’attend que l’ouverture d’un dialogue avec les syndicats avant de le soumettre au parlement. Des leaders syndicalistes ont manifesté leur crainte de voir ce projet dans le parlement sans tenir compte de leurs observations.

Rissalat Al Oumma.:

– Les participations à un colloque organisé par le groupe parlementaire du parti de l’Union constitutionnelle sur les perspectives de la consécration d’un développement régional exemplaire ont appelé à accélérer l’adoption d’une charte pour l’investissement propre aux provinces du sud.

Libération.:

– Une campagne internationale de soutien au projet d’autonomie présentée par le Maroc pour un règlement définitif de la question du Sahara a été lancée samedi soir à Séville (sud de l’Espagne) par un collectif d’associations marocaines dans le pays ibérique. Intervenant lors de la cérémonie de lancement de cette campagne, organisée au siège du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) dans la capitale andalouse, le secrétaire général du Réseau national pour le soutien de l’autonomie du Sahara marocain, Aissa Akkaoui, a indiqué que cette initiative vise à contribuer au soutien en Espagne, et notamment dans la région de l’Andalousie, de la position du Maroc concernant la question du Sahara.

– Le Maroc occupe la première place du top 10 des destinations touristiques à la mode au Portugal en 2016, selon un classement établi par Go4travel, un des plus grands producteurs de services touristiques présent à travers 86 agences couvrant tout le territoire national portugais. Le Maroc devance, dans ce classement, des destinations très prisées par les Portugais, comme le Brésil (2ème), l’Italie (3ème) ou encore le Mozambique (4ème), indique la délégation de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) au Portugal.

L’Opinion.:

– Sur une liste de 60 pays, le Maroc est classé 35ème « meilleur pays » au monde. Dans son rapport fraîchement publié « USA News and World » s’est basé, pour la réalisation de ce classement, sur « la façon dont les perceptions globales définissent les pays en termes d’une série d’impressions et caractéristiques qualitatives qui ont le potentiel de donner une impulsion au commerce, aux voyages et aux investissements, et d’affecter les économies nationales ». L’étude a été menée auprès de 16.284 personnes de 36 pays différents. Chaque pays est évalué en fonction de 65 critères.

– Les industriels qualifient de défavorable le climat des affaires au quatrième trimestre de 2015, un constat qui concerne l’ensemble des branches à l’exception de l’agroalimentaire où il est jugé normal selon l’enquête de conjoncture relative au T4-2015 de Bank Al Maghrib. L’enquête fait ressortir cependant qu’une proportion importante d’industriels (88 pc) qualifie de normal le climat des affaires dans la branche de l’électrique et électronique », contre 12 pc qui le déclarent difficile.

Al Massae.:

– Le ministère de l’Intérieur aurait lancé une étude de terrain afin de s’informer de la situation actuelle de l’exploitation des biens communaux par la location ou l’occupation temporaire, et de procéder à l’évaluation de la rentabilité de ces biens selon le programme tracé par la Direction générale des collectivités locales. Cette dernière a conçu un plan visant à réviser les locations et les redevances d’occupation temporaire du domaine public communal et à évaluer la contribution des biens communaux à la stimulation de l’investissement public et privé.

L’Economiste.:

– Cafouillage autour de la taxe sur le sable. Pour les ventes du mois de janvier, des opérateurs ont appliqué l’ancien tarif, soit 50 DH, alors que la loi de finances 2016 l’a ramené à 25 DH. A noter que sur cette taxe se grève la TVA de 20 pc. Ce qui renchérit le chiffre d’affaires généré. Les opérateurs concernés doivent restituer le trop perçu. Le premier chèque représentant le produit de ladite taxe devra être remis au cours de ce mois en même temps que la déclaration de ventes de janvier.

– La proposition de loi organique relative aux conditions et modalités d’exercice du droit de grève a été déposée par le groupe CGEM à la Chambre des conseillers. Le texte veut instaurer des démarches préalables à la grève et aussi encadrer son déroulement, évitant ainsi de fragiliser l’entreprise. Il s’attaque surtout au phénomène de grèves sauvages et d’entrave à la liberté de travail et rend la négociation obligatoire. Des sanctions pénales et financières y sont prévues: des peines d’emprisonnement allant de 6 mois à 2 ans ainsi qu’une amende de 20.000 à 50.000 Dirhams en cas de grève illicite ou de non-respect de la loi.

Al Haraka.:

– Le Maroc, seul pays véritablement stable de la région, est le maillon fort du dispositif anti-extrémiste et anti-terroriste, a affirmé le directeur général de l’Observatoire d’études géopolitiques (OEG) de Paris Charles Saint-Prot, dans un entretien publié dimanche sur « Teathrum Belli », site francophone de référence dans le domaine de la sécurité-défense.

Bayane Al Yaoum.:

– Les transferts d’argent des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont totalisé plus de 6 milliards de dollars en 2015 après avoir enregistré une hausse notable lors des dernières années, a indiqué lundi le secrétaire général du ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, El Habib Nadir. S’exprimant à l’ouverture d’un séminaire international sur les transferts de fonds des migrants en Afrique du Nord et dans les pays arabes, Nadir a précisé que ces transferts représentent 7 du PIB du Royaume et la troisième source de devises après le secteur touristique et les ventes des phosphates.

Al Mounaataf.:

– Les partis de l’opposition accusent le gouvernement d’avoir pris une décision unilatérale sur le calendrier électoral. Ils ont souligné que la date des élections faisait toujours l’objet d’un débat et d’un consensus responsable et collectif entre toutes les parties concernées, et au premier chef les partis politiques, notant que le chef du gouvernement avait annoncé la date des législatives prochaines au cours d’une rencontre avec les responsables de son parti.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le Maroc occupe la première place du top 10 des destinations touristiques à la mode au Portugal en 2016, selon un classement établi par Go4travel, un des plus grands producteurs de services touristiques présent à travers 86 agences couvrant tout le territoire national portugais. Le Maroc devance, dans ce classement, des destinations très prisées par les Portugais, selon l’Office national marocain du tourisme (ONMT) au Portugal.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *