Revue de presse marocaine du 02/01/2015

0 commentaires, 02/01/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant vendredi 02 janvier 2015:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Loi de finances 2015: Les nouvelles dispositions douanières. Pour lutter contre la contrebande et la fraude commerciale, le dispositif répressif a été renforcé. La Douane est autorisée aux contrôles sur autoroutes. L’interception des véhicules ne peut cependant être affectée qu’aux stations de péage et points de sortie. Les fausses déclarations du poids, de la quantité ou de la valeur dépassant 20 pc sont désormais considérées comme une contravention douanière de première classe. Pour les biens d’équipement, le montant minimum donnant droit à l’exonération du droit d’importation a été ramené à 100 millions de DH contre 200 millions de DH jusqu’alors. La durée de l’exonération de la TVA sur les importations des biens d’investissement a été portée de 24 à 36 mois.

– Le gouvernement veut encourager les stages de formation-insertion. Afin d’améliorer l’employabilité des jeunes et favoriser leur intégration dans le marché du travail, un projet de loi élaboré par le ministère de l’Emploi prévoit des mesures d’encouragement aux entreprises organisant des stages de formation-insertion professionnelle. Ce projet de loi, qui vient d’être adopté par la commission de l’enseignement et des affaires culturelles et sociales de la Chambre des conseillers, prévoit notamment d’inciter les entreprises à intégrer 60 pc des stagiaires exerçants à la fin de leur stage.

L’Opinion.:

– Etablissements et entreprises publics: Acteurs essentiels pour une régionalisation avancée. Les établissements et entreprises publics (EEP) jouent un rôle prépondérant dans la mise en œuvre du développement régional et ce, en réalisant une part importante des investissements publics et en participant à la concrétisation des objectifs des politiques publiques et des stratégies sectorielles. C’est ce qui ressort du dernier numéro de la revue « Al Maliya » qui souligne que de nombreux EEP sont porteurs d’importants projets de développement et d’aménagement des territoires.

– Après son élection à la tête de l’Organisation de la jeunesse istiqlalienne, le nouveau secrétaire général Omar Abbasi s’est engagé à œuvrer avec sérieux et sincérité pour que la jeunesse istiqlalienne demeure à l’avant-garde de l’action de la jeunesse marocaine et pour que le parti de l’Istiqlal poursuive son parcours avec clairvoyance.

– Affaire du film Exodus: Un scénario à rebondissements. La Chambre marocaine des producteurs de films a appelé à la levée de la censure du film Exodus. Présidée par Ahmed El Maaouni, qui se veut « fidèle à ses principes de liberté de création », la Chambre dénonce dans un communiqué « la décision de censurer le film Exodus » et appelle à « la levée immédiate » de cette mesure « qui ternit les avancées démocratiques de notre pays ».

L’Economiste.:

– Epargne retraite: Le coup de massue fiscal. Si vous êtes salarié et que vous détenez un compte d’épargne retraite ou vous avez l’intention d’en ouvrir un, sachez qu’à partir du 1er janvier 2015, la déduction de vos cotisations est désormais plafonnée à 50 pc de votre rémunération annuelle. C’est l’une des restrictions posées par la loi de Finances 2015. Sachez également que les avances que vous solliciteriez éventuellement auprès de votre compagnie d’assurances sont dorénavant assimilées aux rachats et donc, soumises à l’impôt sur le revenu.

– Agroalimentaire: L’appel de détresse de la Fédération nationale de l’agroalimentaire. Les agro-industriels dénoncent vigoureusement les importations massives de produits alimentaires en provenance de la Turquie, des Emirats arabes unis, de l’Egypte, de l’Arabie Saoudite, de l’Union européenne, de la Chine. Des produits manufacturés à l’étranger qui inondent les rayons des magasins de distribution. A cet effet, ils viennent de commanditer une étude qui identifiera les besoins du marché (marocain et international dans les pays cibles) dans les 10 ans et définira comment l’industrie nationale pourra répondre aux besoins de ce marché.

Al Massae.:

– Hausse de 10 pc du prix du ticket de péage sur les autoroutes. Cette mesure intervient en application de la loi de Finances 2015 qui a augmenté de 10 à 20 pc la TVA appliquée au péage sur les autoroutes. La société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a entamé l’application de cette hausse depuis le 31 décembre.

– Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, tire à boulets rouges sur le syndicat de Mohamed Yatim. Le ministre s’en est pris à la Fédération nationale du secteur de la Justice, affiliée à l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM), qu’il accuse de « mensonges » et de « dénigrement » au sujet du projet de loi relatif à l’organisation judiciaire, considérant que ce syndicat verse dans la « surenchère fortuite et les critiques destructives qui n’ont rien à voir avec l’action syndicale ».

– Bouleversement imminent sur le marché de l’automobile après la forte baisse des prix du pétrole mercredi. La différence de prix entre le fuel et le gasoil ne dépasse pas les 86 centimes. Les experts prévoient une plus grande baisse à l’avenir.

Al Alam. :

– Les dettes du Maroc augmentent sous l’ère du gouvernement Benkirane. La direction du Trésor et des finances extérieures relevant du ministère de l’Economie et des finances a indiqué que le volume de la dette extérieure du Maroc a atteint 266,9 milliards de DH à fin septembre 2014, contre 234,7 milliards de DH fin 2013, soit une hausse de 13,7 pc (+32,2 milliards DH).

– Le 12ème congrès de la Jeunesse istiqlalienne, réuni récemment à Bouznika, a souligné l’impératif de défendre la démocratie par tous les moyens face à « un gouvernement qui a ramené le Maroc en arrière ». La jeunesse istiqlalienne a appelé à couper net avec toutes les pratiques portant atteinte à l’action politique nationale dans sa noble dimension, et à donner aux jeunes l’occasion de participer à la construction de l’avenir.

Assahra Al Maghribia.:

– La Chambre des représentants autorise la commission de contrôle des dépenses publiques à entamer son travail. Le bureau de la première Chambre a établi le programme d’action annuel de la commission qui porte sur le contrôle de quatre fonds, à savoir le Fonds d’équipement communal, le Fonds spécial routier, le Fonds de développement rural et le Fonds de cohésion sociale, ont indiqué des sources au journal. Et de préciser que le travail de la commission sera basé sur les rapports thématiques élaborés par la Cour des comptes. Jusqu’à présent, le bureau de la Chambre des représentants a reçu 15 demandes de contrôle émises par l’opposition, contre 18 demandes adressées par la majorité, lesquelles concernent les quatre fonds précités.

– Selon Amara, le Maroc pourrait passer d’un pays importateur à un pays producteur de gaz et de pétrole. Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a toutefois affirmé que les quantités de gaz naturel découvertes demeurent peu conséquentes, précisant que les opérations d’exploration effectuées au niveau de la vallée de Sebou et de la ville d’Essaouira se sont soldées par la découverte de gisements de gaz en faibles quantités (270 millions m2).

Attajdid.:

– Les Marocains sont parmi les peuples les plus optimistes et les plus confiants en l’année 2015, selon une étude de l’Institut Gallup. Les Marocains se sont placés 5è dans ce classement qui a concerné 65 pays, juste après l’Arabie saoudite. Le classement a été dominé par les Iles Fidji, le Nigeria et l’Inde alors que la France, la Bulgarie, le Mexique, Hong Kong et la Grèce ont été classés parmi les peuples pessimistes quant à 2015. En ce qui concerne le degré de confiance en l’économie, le Maroc a occupé le deuxième rang après le Nigeria.

– Enseignement: Une étude décortique les problématiques liées à la maîtrise des langues. Cette étude, préparée par le recteur de l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM), Ahmed Boukous, pour le compte du Conseil supérieur de l’éducation, la formation et de la recherche scientifique, souligne en substance l’impératif de mettre en place une politique harmonieuse d’enseignement des langues et d’assurer aux enseignants et inspecteurs une formation initiale et continue de qualité dans ce domaine.

Assabah.:

– Après des années de tergiversation, le projet de loi sur les employés domestiques entame sa dernière ligne droite. La commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des conseillers a finalement tranché sur certaines dispositions du projet de loi fixant les conditions de travail et d’emploi des employés de maison. Les conseillers ont notamment fixé l’âge de travail de cette catégorie à 16 ans.

– Le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Mohamed Abbou, dément l’existence de dossiers relatifs à la corruption au sein du ministère. Dans un entretien qui sera publié ultérieurement, Abbou souligne que les allégations relayées sur cette affaire visent à troubler le travail du ministère qui avait pris des décisions audacieuses ayant nuit aux intérêts de plusieurs parties et lobbies qui bénéficiaient des produits provenant du commerce extérieur.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a décidé de déférer au parquet l’affaire de la construction d’un nouveau siège pour le tribunal de première instance de Taourirt, afin qu’il mène les investigations qui s’imposent. Le ministre veut ainsi que la lumière soit faite sur les dysfonctionnements ayant entaché ce projet.

– Alors que la dette extérieure s’est accrue de plus de 13 pc à fin septembre 2014, le gouvernement envisage de réduire les dettes publiques extérieures pendant cette année. « Si on est obligé de contracter un emprunt, cela ne va pas dépasser quelques milliards de dollars », assure un ministre du gouvernement Benkirane, soulignant que le gouvernement « ne va recourir à cette procédure qu’en cas de nécessité impérieuse constatée dans certains secteurs ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *