Revue de presse marocaine du 01/12/2012

0 commentaires, 01/12/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce samedi :

+Libération+

Houssein El Ouardi serait revenu à de meilleurs sentiments. On croit savoir en effet que les représentants des enseignants-chercheurs sont sortis satisfaits de leur rencontre de jeudi avec le ministre de la Santé qui s’était fait accompagner à l’occasion du ministre de l’Enseignement supérieur, Lahcen Daoudi. El Ouardi aura donc mis sa décision de priver les enseignants-chercheurs d’exercer dans le privé en suspens. +Al Alam+

– Arrestation mardi dernier de trois éléments de la garde civile espagnole pour leur implication dans le trafic international de drogue et l’immigration illégale en facilitant les procédures de controle au niveau des postes-frontières menant au préside occupé de Melilia.

– Des sources indiquent que la somme de 7,4 milliards de dollars demandée par le président du Conseil de surveillance de Vivendi, qui détient 53 pc du capital de Maroc Telecom, pour la cession des actifs du groupe européen pourrait être derrière la désistement de groupes des pays du Golfe et de l’Afrique du Sud qui étaient en lice pour l’acquisition de ces actions.

+AL Massae+
– Un contrat de 1,8 milliard de centimes destiné à la lutte contre la pollution à Casablanca conduit le Maire de la métropole Mohamed Sajid devant la justice à cause du non-respect de la loi sur les marchés publics.

– Abdellatif Berrahou, député PJDiste, taxe le Maire de Tanger d' »insolence politique » et appelle le ministère des Finances à ouvrir une enquête sur fond de polémique autour d’un lot de terrain du domaine public cédé à Fouad El Omari pour la construction d’une école privée et ce dernier affirme qu’il va recourir à la Justice réclamant à Berrahou de dévoiler les véritables dossiers de corruption.

– Lahcen Daoudi, ministre de l’Enseignement supérieur, ouvre les dossiers des dysfonctionnements à l’Université Moulay Ismaïl de Meknès et limoge les doyens des facultés des sciences et des lettres au moment où le syndicat de l’Enseignement supérieur réclame la généralisation des commissions d’audit.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+
– Le gouvernement Benkirane s’apprête à annoncer une augmentation du prix de l’électricité avant la fin de l’année en cours. Des sources proches au ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement justifient l’augmentation prévue par les pertes colossales subies par l’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE), qui vend ce produit à un tarif très faible. Les associations de consommateurs comptent, de leur coté, protester contre cette augmentation.

– La Caisse marocaine des retraites (CMR) annoncera le début du déficit en 2014. Des sources concordantes indiquent que le Conseil d’administration de la CMR a décidé, lors de sa dernière réunion, de recourir à son portefeuille pour financer les pensions des retraités, ajoutant que cette mesure permettra à la Caisse de reporter l’annonce de sa faillite définitive jusqu’à 2019.

+BAYANE AL YAOUM+
-L’Europe met en garde contre le danger des terroristes venant des camps de Tindouf : Le coordinateur européen chargé de la lutte contre le terrorisme, Gilles de Kerchove, souligne dans ce sens que « le Mali est devenu un sanctuaire qui attire les combattants un peu partout notamment des camps de Tindouf ».

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+
-La France décide, à l’instar de l’Espagne, de simplifier les procédures d’octroi de visa à partir de l’année prochaine.

-Des changements prévus dans des postes de responsabilité au sein de certains ministères après l’entrée en vigueur de la loi organique relative aux nominations aux Hautes fonctions. La ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Basima Hakkaoui a, dans ce sens, décidé de lancer un appel à candidature pour le poste de secrétaire général de son département, alors que le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhennouch a décidé de remplacer les deux secrétaires généraux et les inspecteurs généraux de son ministère et le ministre de la Culture Amine Sbihi a décidé de remplacer l’inspecteur général du ministère et le directeur du théâtre national Mohammed V de Rabat.

+AL KHABAR+
-Le PJD brandi la carte du baccalauréat pour l’élection des présidents des collectivités: Une source indique que le groupe du PJD à la Chambre des représentants a proposé l’amendement de la loi organique des collectivités locales pour interdire aux non titulaires d’un baccalauréat de présenter leur candidature pour le poste de président ou vice-président de collectivités et la majorité en ébullition à cause de cette initiative alors que des membres du MP ont informé le SG du parti, Mohand Laenser, que cette mesure porte atteinte aux intérêts du parti de l’Epi et de l’Istiqlal plus que n’importe quelle autre formation politique de la coalition gouvernementale.

-Ahmed Zaïdi, l’un des candidats en lice pour le poste de premier secrétaire de l’USFP, et Ahmed Reda Chami, ancien ministre, tirent à boulets rouges sur les trois autres candidats en lice pour le même poste Habib El Malki, Driss Lachgar et Fthallalh Oualalou et évitent de parler de Mohamed Talbi, appelant les anciens responsables de la gestion des affaires du parti à rendre des comptes.

+ASSABAH+
– Le Conseil économique et social a appelé, lors de sa 21ème session ordinaire tenue jeudi, à imposer une taxe sur le secteur agricole, estimant que cette taxe est devenue nécessaire pour assurer l’équité et l’égalité entre les contribuables. Le CES précise que cette mesure fiscale doit concerner certaines fermes sur la base de leurs superficies.

– Habib El Malki a critiqué, lors de la présentation de sa plateforme de candidature au poste du premier secrétaire de l’USFP, l’expérience du parti au sein du précédent gouvernement et notamment sa gestion de la chose publique, ainsi que le recul enregistré par le parti lors des échéances électorales organisées ces dernières années. Il a en outre proposé neuf mesures pour reconstruire le parti dont l’élaboration d’un nouveau pacte entre les USFPistes.

– Abdelilah Benkirane annonce, lors d’une réunion de la commission des investissements, la mise en place d’une cellule permanente auprès de son département afin de traiter les plaintes des investisseurs, outre la création d’un site web consacré à cette finalité.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *