Revue de presse marocaine du 01/05/2015

0 commentaires, 01/05/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant vendredi 1er mai 2015:

Le Matin.:

– Le Parlement européen, réuni en plénière à Strasbourg, a appelé mercredi à une réévaluation de l’aide de l’Union et son adaptation aux besoins réels des camps de Tindouf, ainsi qu’au recensement des populations des camps. Ce faisant, le PE met le régime algérien face à ses responsabilités, puisque c’est lui qui abrite et protège le Polisario. De même que c’est lui qui a souvent protégé et favorisé la mise en place de mécanismes bien rodés de détournement par les séparatistes de l’aide humanitaire internationale destinée aux séquestrés de Tindouf.

– Un collectif de 29 associations vient de présenter, lors d’une journée d’étude sur la démocratie participative, organisée mercredi dernier au sein de la Chambre des conseillers, un mémorandum concernant le projet de loi organique sur les communes. Parmi les recommandations à retenir figurent le renforcement de la représentativité des femmes et l’instauration de dispositions garantissant à l’opposition des droits au sein des collectivités locales ainsi que la promotion de la formation continue. Le tissu associatif appelle, en outre, à l’instauration de la règle d’interactivité de la commune avec les citoyens et son ouverture sur la société civile et la reconnaissance du rôle stratégique que joue l’élu. Il propose, par ailleurs, de remplacer le contrôle a priori exercé sur les communes par l’autorité de tutelle par celui de l’assistance technique.

L’Opinion.:

– Dans le souci de renforcer le front syndical contre la politique anti-populaire du gouvernement : L’UGTM et la FDT boycottent les cérémonies du 1er mai. L’Union générale des travailleurs au Maroc (UGTM) et la Fédération démocratique du travail (FDT) ont décidé jeudi de boycotter les cérémonies du 1er mai. Dans une déclaration à L’Opinion, le secrétaire général de l’UGTM, Mohamed Kafi Cherrat, a souligné que la décision du boycott s’inscrit dans le cadre des protestations contre la politique impopulaire poursuivie par le gouvernement, qui continue à ignorer toutes les revendications des syndicats.

– SIAM 2015: Le Maroc consacre son africanité. Cette 10ème édition intervient dans un contexte particulier où le Maroc revendique plus que jamais son africanité. D’autant plus que le modèle maroco-marocain du SIAM a donné naissance à de nombreuses sollicitations à l’échelle continentale pour une coopération basée sur un transfert d’expertise. Au département de l’agriculture l’on rappelle avec une certaine fierté que la première convention de partenariat du genre a donné, cette année, naissance à la création du Salon de l’agriculture et des ressources animales à Abidjan (SARA 2015), en Côte d’Ivoire.

Libération.:

– 1er mai 1956 : empêchés de se grouper en syndicat sous le Protectorat, les travailleurs marocains manifestent dans toutes les villes du Maroc désormais indépendant. Ce premier défilé de l’histoire s’est déroulé à Casablanca en présence de feu SM le Roi Mohammed V qui a assisté à tous ceux qui ont été organisés à l’occasion de la Fête du travail entre 1956 et 1960. 1er Mai 2015 : pour la première fois de l’histoire du Royaume, la majorité absolue des travailleurs, unis sous le même leitmotiv, n’ont pas battu le pavé à cause de la politique antisociale du gouvernement Benkirane et de sa propension à ne jamais prendre compte de leurs doléances. Ce vendredi est donc à marquer d’une pierre noire. Jamais un tel divorce n’a eu lieu de manière aussi ouverte et aussi éloquente entre un Exécutif et ses partenaires sociaux.

– ?Le Parlement européen met fin à la mainmise d’Alger et du Polisario sur l’aide humanitaire destinée aux camps de Tindouf. Nouveau coup de massue pour Alger et le Polisario. 24 heures seulement après le vote de la résolution 2218 par le Conseil de sécurité de l’ONU, le Parlement européen a, de son côté, appelé à une réévaluation de l’aide de l’UE et sa réadaptation aux besoins réels des camps de Tindouf. Mieux, il a demandé à l’Algérie de procéder au recensement des populations qu’elle séquestre dans ses camps de Tindouf. Il a également demandé à la Commission européenne « de fournir des éclaircissements sur les mesures prises en réponse aux conclusions de ce rapport de l’Office européen de lutte contre la fraude (OLF) relatif aux détournements », la pressant de veiller à ce que les responsables algériens et ceux du Polisario incriminés par ledit rapport « n’aient plus accès à l’aide financée par les contribuables européens ».

Al Bayane.:

– Communiqué du BP du PPS à l’occasion du 1er mai: Le PPS félicite la classe ouvrière marocaine à l’occasion du 1er mai. Tout en exprimant ses félicitations à la classe ouvrière marocaine pour les droits et acquis arrachés de haute lutte, le Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) a réitéré son appel pressant à la reprise du dialogue social entre le gouvernement et les partenaires économiques et sociaux pour la satisfaction des revendications des travailleurs, et la préservation et la consolidation de la stabilité et de la paix sociales, et ce dans la perspective d’institutionnaliser ce dialogue social et de parvenir à une charte sociale jouissant de l’adhésion de tous.

– Le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a affirmé que « le gouvernement est attaché à la poursuite du dialogue social ». « Nous n’avons pas à ce jour abouti à un accord, mais je ne pense pas qu’on puisse dire que tout le travail qui a été fait et les discussions durant les dernières semaines ont été totalement négatives. Au contraire, les échanges étaient fructueux et des pistes de compromis sur divers sujets se sont clairement dégagées », a indiqué le ministre dans un entretien au journal.

Akhbar Al Yaoum. :

– Le Conseil supérieur de l’Education, de la formation et de la recherche scientifique, qui vient d’émettre son avis sur le projet de loi modifiant et complétant la loi 01-00 relative à l’enseignement supérieur, recommande au ministère de l’Enseignement supérieur d’ouvrir les portes devant les experts internationaux et appelle à accorder à l’université une plus grande autonomie et des attributions importantes.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le ministère de l’Intérieur fait face aux sondages « truqués ». Les services centraux du ministère de l’Intérieur ont attiré l’attention des walis et gouverneurs sur le phénomène des sondages réalisés par certains établissements médiatiques et instituts qui se présentent en tant que spécialisés en la matière et qui mènent des enquêtes d’opinion sur plusieurs dossiers importants tels que les intentions de vote, les avis concernant les orientations du gouvernement et son rendement ou le rendement de l’opposition, notamment en ce qui concerne la cote de popularité ou les indices de confiance.

Al Massae.:

– Après le drame de Tan Tan, le ministère de l’Education nationale interdit le transport des élèves pendant la nuit. La première réaction du ministère de l’Education nationale à l’accident de Tan Tan qui a coûté la vie à 34 personnes, des enfants pour la plupart, a été d’envoyer une note aux directeurs des Académies régionales de l’éducation et de la formation, aux inspecteurs, aux directeurs des établissements scolaires et aux professeurs, leurs interdisant l’organisation de voyages nocturnes au profit des élèves, et les invitant à vérifier l’état mécanique des autocars qui doivent disposer de tous les documents légaux nécessaires.

– Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, a critiqué la perturbation provoquée par l’opposition lors de la séance mensuelle consacrée aux questions relatives à la politique générale, estimant que le recours aux altercations reflète une faiblesse politique.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Après l’appel du Conseil de sécurité à l’enregistrement des habitants des camps de Tindouf, le Parlement européen a décidé, lors d’une séance plénière mercredi à Strasbourg, de réévaluer l’aide de l’UE destinée aux camps, suite au scandale suscité par la révélation du détournement de ces aides par l’Algérie. Cette décision vient mettre fin aux malversations pratiquées par l’Algérie et le Polisario qui ont été dévoilées par un récent rapport de l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF). Ce rapport fait état de détournements massifs et organisés depuis plusieurs années par l’Algérie et le Polisario de l’aide humanitaire internationale destinée aux populations séquestrée dans les camps de Tindouf dans le sud-ouest algérien.

Attajdid. :

– Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, qualifie de « honteux » le nombre des Marocains inscrits au registre des dons d’organes. Lors de l’émission « Moubacharatan maakoum », diffusée mercredi soir sur 2M, Ramid a fait savoir que depuis la promulgation de la loi sur le don d’organes en septembre 1999 et jusqu’au 28 avril 2015, le nombre des personnes inscrites sur le registre de don d’organes auprès des tribunaux marocains ne dépasse pas 769, un chiffre que le ministre a considéré comme « honteux » en comparaison avec d’autres pays comme la Corée du sud où quelque 180.000 donateurs ont été recensés l’année dernière.

Al Alam.:

– Les centrales syndicales les plus représentatives ont décidé de boycotter les festivités du 1er mai. Les déclarations des responsables syndicaux et les communiqués émis par ces centrales laissent entendre que les syndicats les plus représentatifs étaient contraints de prendre cette décision pénible pour exprimer leur mécontentement.

Rissalat Al Oumma.:

– Le Haut-Commissaire au plan, Ahmed Lahlimi, a affirmé que la Grande enquête nationale de structure auprès des entreprises, lancée jeudi, permettra une connaissance plus actualisée des structures économiques du pays, de même qu’elle permettra « de fournir des données irremplaçables pour une nouvelle avancée de nos comptes nationaux ». Lahlimi a tenu ces propos lors d’une rencontre d’information avec la CGEM, organisée jeudi à Casablanca.

Bayane Al Yaoum.:

– Le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a qualifié le bilan réalisé dans le secteur social de « positif », affirmant que le dialogue a permis d’éviter 1.500 grèves et résolu 50.000 litiges. Lors d’une conférence de presse mercredi, Seddiki a indiqué que le Maroc figure parmi les rares pays du tiers-monde disposant d’un système d’indemnité pour perte d’emploi.

Al Mounaataf.:

– Le secrétariat général du Front des forces démocratiques (FFD) a indiqué, dans un communiqué, que le parti prend acte avec satisfaction de la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies relative au différend artificiel sur le Sahara et la considère comme une nouvelle victoire du Maroc contre les ennemis de son intégrité territoriale.

Assabah.:

– Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a indiqué que le gouvernement refuse le dialogue social avec les centrales syndicales et ne veut pas améliorer les conditions sociales de la classe ouvrière. Au contraire, dit-il, il porte atteinte à son pouvoir d’achat à travers des hausses récurrentes dans les prix des produits de consommation de base.

Al Haraka.:

– Le ministre de la Jeunesse et des sports par intérim, Mohand Laenser, a affirmé, lors de la conférence de presse organisée par le comité d’organisation de la 5ème édition du World Judo Masters, que « l’édition actuelle renforcera le statut de leader de la Fédération royale marocaine de judo (FRMJ) au niveau africain et consolidera sa position auprès de la Fédération internationale de judo (FIJ) ». Laenser a également souligné que le choix du Royaume connu pour être une terre de paix et de tolérance, pour abriter cette édition, illustre son grand rayonnement sur le plan international. * Al Assima Post.:

Le Conseil supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche scientifique (CSEFRS) recommande de revoir le projet de loi modifiant et complétant la loi 01-00 relative à l’enseignement supérieur, estimant que le projet de loi tel que proposé, n’est pas compatible avec l’ambition de réaliser une révision globale, de lever la confusion et de rendre explicite son contenu.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *