Revue de presse marocaine du 01/04/2015

0 commentaires, 01/04/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres développés par les quotidiens paraissant mercredi 1er avril 2015:

Le Matin.:

– Bonne campagne sucrière pour 2014. La récolte locale a bondi de 32 pc par rapport à 2013, atteignant 478.000 tonnes de sucre, selon les derniers chiffres publiés par Cosumar. Le taux de couverture des besoins du marché local par la production nationale est ainsi monté à 40 pc. En 2013, ce taux s’élevait seulement à 29 pc, soit un des plus bas niveaux depuis plusieurs années. Les conditions climatiques favorables à ce jour sont de nature à présager une bonne campagne sucrière au terme de l’année 2015.

– La BAD tacle les banques marocaines. Bien qu’elles soient le moteur de la croissance économique marocaine, les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) souffrent de nombreux obstacles qui limitent leurs chances de durabilité, de croissance et de création d’emploi. Les plus grands obstacles qui entravent leur développement sont l’accès insuffisant au financement, les faiblesses de capacité de gestion des affaires ainsi que des faiblesses dans les prestations de soutien. A cela s’ajoute le manque de capacité d’innovation et des obstacles administratives et réglementaires, indique un nouveau rapport réalisé et publié par la Banque africaine de développement (BAD).

Aujourd’hui le Maroc.:

– Le secteur bancaire marocain fait preuve d’une grande résilience même en période de crise. Le produit net bancaire consolidé de l’ensemble du secteur bancaire ressort en hausse de 10,2 pc pour se chiffrer à 52,750 milliards de dirhams. Le résultat net part du groupe de l’ensemble des banques cotées affiche une croissance significative de 9,4 pc à 9,578 milliards de dirhams, ce qui témoigne de la profitabilité du secteur.

– Un délai supplémentaire de 10 jours a été accordé aux participants au Grand prix de la presse agricole et rurale organisé par le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime « afin de permettre au plus grand nombre de candidats d’y prendre part », selon un communiqué du ministère. Ce Grand prix récompense les meilleurs articles, reportages, émissions télévisées et radiodiffusées touchant au thème de l’agriculture et du développement rural. Pour 2015, sont éligibles les travaux diffusés entre le 1er avril 2014 et le 31 mars 2015.

L’Economiste.:

– Pesticides : Le Maroc est-il à l’abri du risque cancer à partir des pesticides ? A en croire les spécialistes, le Maroc est relativement protégé, vu que son système d’homologation est bien verrouillé et que la consommation de produits phytosanitaires reste arrimée à l’international. Pas moins de 12.000 tonnes sont importés chaque année. Ils sont écoulés par 50 sociétés privées par l’intermédiaire d’un réseau de revendeurs estimés à 700 points de vente, lequel souffre de plusieurs défaillances telles que les lenteurs du système d’homologation des produits proposés à l’importation qui ne tient pas suffisamment compte des innovations sur le marché mondial et des mesures d’interdiction prises à l’étranger. L’insuffisance de la vigilance des services douaniers pour contrer le trafic illégal est également pointée du doigt.

– Investissements: Tanger décroche le jackpot. La moisson sera bonne en 2016. La capitale du Détroit devra en effet récolter les fruits d’une longue attente avec l’aboutissement de plusieurs projets d’investissements publics dont le montant atteint les 80 milliards de DH. Après le lancement de projets d’infrastructures majeurs comme celui du port Tanger-Med, place à la mise à niveau de la ville et de sa connectivité. Grâce au projet Tanger Métropole, l’image de la ville sera complètement métamorphosée. Plusieurs programmes prévus dans le cadre de ce méga-chantier dont l’investissement total est de 7,67 milliards de DH verront le jour dès 2016.

Al Bayane.:

– Réunion du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS): Le PPS se félicite de l’engagement infaillible du Maroc dans le combat contre le terrorisme. A travers la participation, sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, d’une délégation de haut niveau à la marche de solidarité avec la Tunisie, dimanche 29 mars, pour renouveler la condamnation internationale du crime abject ayant ciblé récemment ce pays voisin, le Maroc émet un message ayant trait à son engagement sans failles à combattre le terrorisme, à contribuer de manière infaillible à côté des pays de la région et dans le monde à la lutte contre le phénomène et à exprimer sa solidarité inconditionnelle avec les pays et peuples dont le stabilité et le droit de vivre en sécurité et dans la dignité ont été la cible des terroristes.

– Dialogue social : Les négociations en stand by. C’est à nouveau la situation d’impasse qui marque aujourd’hui le processus du dialogue social. Les négociations sont suspendues pour cause de désaccord sur le principe même du dialogue. La négociation du seul dossier des retraites défendu par le gouvernement est totalement refusée par les centrales syndicales qui plaident pour la discussion d’un package de revendications et pour le respect des engagements de l’accord conclu le 26 avril 2011. Reprises le 10 février dernier, ces négociations entre les deux parties souffrent du manque d’un terrain d’entente entre les priorités fixées par l’Exécutif et le cahier revendicatif présenté par les syndicats.

L’Opinion.:

– Inégalités régionales et accès aux droits humains: Quatre fois moins d’offres de travail pour les femmes selon la DEPF. La Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère des Finances vient de publier une intéressante étude qui rend compte de l’état de développement des régions appréhendé à travers l’accès aux droits humains. S’agissant du droit au travail, l’étude révèle que la contribution du potentiel de mains d’œuvre dans la création de richesse nationale, mesurée par le taux d’activité, a significativement baissé aussi bien au niveau national qu’au niveau de chaque région entre 1999 et 2013, avec des contrastes significatifs entre les régions. En effet, seulement cinq régions ont affiché des taux d’activité supérieurs au taux national estimé à 48,3 pc en 2013 (contre 54,4 pc en 1999). Un constat majeur est à relever. Il s’agit de la participation des femmes à la vie active qui reste encore très faible. Leur taux d’activité n’est que de 25,1 pc au niveau national en 2013, contre 73 pc chez les hommes.

– Présentation à Rabat du guide d’évaluation de l’efficience des dépenses gouvernementales. Un guide relatif à l’évaluation de l’efficience financière des dépenses gouvernementales a été présenté, lundi à Rabat, devant les membres de la commission du contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants, dans la perspective de mettre la lumière sur les lacunes en la matière. Ce document vise à soutenir l’action des membres de la commission du contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants, nouvellement constituée, dans leur mission de suivi et de contrôle des dépenses publiques, a relevé Ian Rogers, expert au Bureau national d’audit au Royaume-Uni, lors d’un atelier de travail consacré à la présentation du « guide de l’efficience financière », organisé par la Chambre des représentants en partenariat avec la Fondation Westminster pour la démocratie.

Libération.:

– ?Appel à un débat national sur le don et la greffe d’organes. « Les Marocains sont en majorité en faveur du don et de la greffe d’organes, mais très peu d’entre eux le font savoir. Car, la mort et le don d’organes restent des sujets tabous », constate l’Association marocaine de lutte contre les maladies rénales (REINS). L’association présidée par le Pr Amal Bourquia a lancé récemment une pétition, à l’occasion du dixième anniversaire de sa fondation et de la 10ème Journée mondiale du don et de la greffe d’organes. La pétition, qui a pour l’instant recueilli moins de mille signatures, appelle à un débat national sur le don et la greffe d’organes au Maroc. Pour l’Association, il s’agit surtout d’attirer l’attention du gouvernement, des élus et responsables sociaux, politiques et éducatifs sur un sujet qui mérite une réflexion approfondie, d’autant plus que « le Maroc accuse un retard énorme concernant la greffe d’organes en général et rénale en particulier ».

– Une journée d’étude sur l’avortement. Le groupe socialiste à la Chambre des représentants organisera une journée d’étude autour de « L’avortement, une affaire de société ». Cette journée est prévue jeudi à partir de 09H00 jusqu’à 13H00 à la grande salle de la Chambre des représentants.

Al Massae.:

– La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé la date du deuxième débat national sur la lutte contre le vandalisme et le hooliganisme dans les stades. La DGSN, qui mise sur l’expertise internationale pour mettre au point un plan efficace contre les actes de vandalisme dans les stades, a invité les associations de supporters à prendre part à ce débat national, aux côtés d’experts internationaux en sûreté sportive, représentants de services gouvernementaux et représentants des clubs sportifs.

– La Fondation britannique « Westminster pour la démocratie » a recommandé aux membres de la Commission de contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants de formuler des questions claires et directes et d’éviter le jargon bureaucratique et administratif lorsqu’ils s’adressent à l’Exécutif pour lui demander des explications sur la manière dont sont dépensés les fonds publics. La Fondation a donné, lors de la présentation lundi d’un guide relatif à l’évaluation de l’efficience financière des dépenses gouvernementales, des exemples de questions que les membres de ladite commission peuvent poser au gouvernement, telles que la détermination des raisons derrière le dépassement du budget alloué à un programme ou une activité gouvernementale.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– La Commission européenne a enregistré des progrès dans la mise en œuvre du Partenariat pour la mobilité, signé avec le Maroc en juin 2013, a affirmé le commissaire européen en charge de la Migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, Dimitris Avramopoulos. A la suite de la mise en place du Partenariat pour la mobilité, des projets importants financés par l’UE ont été lancés dans le domaine de la migration, alors que d’autres sont en cours d’élaboration, a indiqué M. Avramopoulos dans une réponse écrite, au nom de la Commission européenne, à une question d’un eurodéputé. « Les agences de l’UE et les Etats membres signataires de ce partenariat ont commencé à mieux coordonner leurs activités, et le dialogue avec l’UE a été intensifié et approfondi », a-t-il ajouté.

– Le Maroc a remporté le 2ème prix du meilleur projet d’investissement pour la région MENA, en marge de sa participation à l’Annual Investment Meeting (AIM) de Dubaï. Ce prix récompense les efforts entrepris par le Royaume pour accompagner un projet d’investissement dans le domaine de l’aéronautique, a déclaré à la presse Hamid Belfadil, directeur général de l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI), qui organise la participation du Maroc à cet évènement.

Al Alam.:

– Les partis de l’opposition (USFP, PI, PAM et UC) ont affirmé que le mémorandum adressé au Souverain sollicitant un arbitrage Royal à propos des déclarations « anticonstitutionnelles » du chef du gouvernement reflète, contrairement à ce qui a été relayé par certains médias, une position de force, soulignant que l’Institution royale se trouve au-dessus de tout antagonisme politique ou campagne électoraliste.

– Les fonctionnaires relevant des Chambres de commerce, d’industrie et de services mettent en garde contre toute atteinte à leur acquis. Un communiqué de la Coordination nationale des syndicats et représentants des fonctionnaires des Chambres de commerce, d’industrie et de services a affirmé l’attachement de ces fonctionnaires à leurs revendications portant sur l’accélération du processus d’adoption du Statut fondamental, la valorisation et la motivation des ressources humaines de ces Chambres, mettant en garde contre l’atteinte à leurs acquis, notamment le régime de retraite et le départ volontaire.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, a révélé, lors d’une journée d’étude organisée mardi à Rabat par Carnegie Middle East Center, que l’une des dispositions importantes qu’inclura le projet du futur Code pénal sera l’incrimination de l’enrichissement illégal pour toute personne en charge d’une responsabilité publique. L’autorité judiciaire aura le pouvoir de se saisir et d’enquêter sur tout dossier d’enrichissement injustifié, a-t-il indiqué.

– Les directions des trois centrales syndicales les plus représentatives vont tenir, demain jeudi, une rencontre qualifiée par les sources du journal d' »ultime et décisive ». Cette réunion pourra se solder par l’annonce officielle du retrait des sessions de dialogue social. Miloudi Moukharik, Noubir Amaoui et Abderrahmane Azzouzi estiment en effet que leur demande d’ouverture d’un dialogue direct avec le chef du gouvernement a été refusée.

Al Haraka.:

– L’ambassadeur de la Tunisie au Maroc, Chafik Hajji, a salué la solidarité du Royaume avec son pays et sa participation à la marche internationale contre le terrorisme, organisée dimanche dernier à Tunis. Dans un entretien au journal, qui sera publié ultérieurement, M. Hajji a considéré que la solidarité du Maroc, Roi et peuple, avec la Tunisie et le soutien qu’il ne cesse de lui apporter pour faire face au terrorisme et consolider le processus démocratique et de développement en marche, illustre parfaitement les valeurs de coopération et d’entraide qui sous-tendent les relations entre les deux pays.

– Les opérations d’inspection, de filtrage et de contrôle effectuées lundi sur le vol TK15 de la compagnie Turkish Airlines, reliant Istanbul à Sao Paolo, se sont avérées « négatives », selon un communiqué de la province de Nouaceur. « Suite à une alerte à la bombe déclarée sur le vol TK15 reliant Istanbul à Sao Paolo, la compagnie aérienne Turkish Airlines a demandé aux autorités marocaines l’atterrissage à l’aéroport Mohammed V de Casablanca », indique le communiqué, précisant que conformément au plan de gestion de crise, un PC a été installé au parking isolé de l’aéroport sous la présidence du gouverneur de la province de Nouaceur, regroupant l’ensemble des autorités et des services de compétence, « dans le strict respect du protocole de l’OACI et des mesures de sûreté et de sécurité d’usage à l’aéroport ». La même source précise que les opérations d’inspection, de filtrage et de contrôle effectuées à cette occasion sur l’avion « se sont avérées négatives ».

Attajdid.:

– La Chambre des représentants examine le guide relatif à l’efficience financière des dépenses gouvernementales. Au cours d’un atelier de travail organisé lundi par la Chambre des représentants en partenariat avec la Fondation britannique Westminster pour la démocratie, ce guide a été présenté dans le but de cerner les lacunes dans ce domaine. Abdellatif Berrahou, comptable au bureau de la Chambre des représentants, a indiqué qu’une étude approfondie est en cours en vue de doter la Chambre des représentants de ce mécanisme selon une formule qui garantit sa réussite et sa pérennité et qui concrétise ses objectifs.

– Ouverture de la « Semaine emploi pour l’étudiant »: Le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a souligné que la stratégie nationale de l’emploi a fait du capital immatériel, en tant que principal indicateur du développement des sociétés, l’un de ses piliers essentiels, outre la promotion des opportunités d’emploi, l’amélioration des programmes volontaristes, la médiation en matière d’emploi et le renforcement de la bonne gouvernance du marché du travail.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le président de la 4ème Chambre de la Cour des comptes, Mohamed Kamal Daoudi, a révélé que quelque 160.000 déclarations de patrimoine ont été déposées depuis 2010 et jusqu’à la semaine dernière. Au cours d’une émission télévisée sur la chaîne « Al Oula », le responsable a signalé la multiplicité des lois régissant l’opération de déclaration, précisant qu’il existe un règlement spécifique pour chaque catégorie, comme c’est le cas pour les magistrats, les députés et les membres du gouvernement. « Nous avons grand besoin d’un code global », a-t-il indiqué.

– L’Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM) est engagée, en collaboration avec l’ONU et l’Union européenne (UE), pour promouvoir l’adoption de lois efficaces contre le terrorisme, a affirmé, lundi à Hanoï, le président de l’APM, Mohamed Cheikh Biadillah. « Nous sommes engagés, en collaboration avec l’ONU et l’UE, pour promouvoir l’adoption, par tous les Etats de la région, de lois efficaces pour combattre le terrorisme et assurer la primauté du droit, notamment dans la supervision parlementaire des services de la sécurité nationale », a précisé M. Biadillah, dans une allocution à l’occasion de la 132e Assemblée de l’Union interparlementaire (UIP) à Hanoï.

Rissalat Al Oumma.:

– 11ème édition de la semaine commerciale de Casablanca. Ali Bouftass, président de l’association Assafaa des commerçants du centre-ville, a indiqué que cet événement, organisé par l’association en coordination avec les la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), la Fédération nationale du tourisme et le Conseil régional du tourisme, « donne aux catégories moyennes et à revenu limité la possibilité de bénéficier de promotions sur certains produits qu’ils n’avaient pas les moyens d’acheter ».

– L’Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT) et la Fédération démocratique du travail (FDT) se réunissent demain jeudi pour décider des actions militantes à entreprendre en signe de protestation contre le gouvernement. Des indices laissent croire qu’il sera procédé à l’organisation d’une grève générale ou d’une marche nationale.

Al Assima Post.:

– La situation en Syrie menace la sécurité de l’ensemble de la région, a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, lors du 3ème Sommet des donateurs pour la Syrie organisé mardi au Koweït. Le ministre a appelé la communauté internationale à intervenir pour régler le problème de la Syrie dans ses dimensions politique et sécuritaire.

– Le Maroc aspire à une coopération économique avec le Vietnam. Le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Mohammed Abbou, a appelé les opérateurs économiques et les hommes d’affaires au Maroc et au Vietnam à prospecter les opportunités économiques qu’offrent les deux pays afin d’instaurer des partenariats mutuellement bénéfiques. Le Vietnam sera un carrefour pour le Maroc pour les échanges avec les pays asiatiques et le Maroc sera une plateforme pour le Vietnam en vue d’accéder aux marchés européens et africains, a indiqué le ministre qui a présidé, du 30 au 31 mars, la première mission exploratoire institutionnelle de haut niveau à la capitale vietnamienne Hanoï.

Assabah.:

– Le Maroc s’est vu confier la mission de coordonner les études techniques relatives au projet de création d’une force militaire arabe conjointe, selon des sources diplomatiques. Rabat abriterait l’instance de coordination et par la suite le siège de cette force, du fait que Riyad et Washington semblent vouloir que ce projet soit basé loin du foyer des tensions au Moyen-Orient, selon ces sources.

– Les distributeurs de gaz réitèrent leur demande portant sur la hausse de la marge bénéficiaire. Mohamed Benjelloun, président de l’Association des distributeurs de gaz au Maroc, a déclaré au journal que le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a promis aux professionnels, qui avaient fait grève, de s’efforcer de trouver des solutions permettant la révision de la marge bénéficiaire. Voyant cette promesse trahie malgré leur décision de désescalade, les professionnels ont décidé d’écrire à Benkirane, indique Benjelloun.

Al Mounaataf.:

– L’Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM) a estimé que la remise du dossier de l’avortement au ministre de la Justice et des libertés, au ministre des Habous et des affaires islamiques et au Conseil national des droits de l’Homme, et le lancement du processus de consultation avec les associations actives en la matière, constituent un pas positif vers la consolidation des droits des femmes, l’adhésion au système universel des droits de l’Homme et la protection des femmes contre les drames provoqués par l’avortement. Dans un communiqué, l’ADFM a appelé le gouvernement à se conformer aux traités internationaux qui prévoient notamment la protection physique et psychique des femmes, la prise en compte de leur situation socio-économique et leur droit d’accepter ou de refuser la maternité et de décider librement du nombre et de l’espacement des naissances.

– Le Syndicat national de l’enseignement (SNE), affilié à la FDT, a indiqué que les cinq syndicats d’enseignement les plus représentatifs et le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle sont convenus de plusieurs points relatifs aux critères de classement des demandes pour la mutation des personnels enseignants. Dans un communiqué, le SNE a affirmé que la priorité pour la mutation a été accordée aux personnels disposant de 20 ans d’ancienneté et aux demandes relatives à la réunion de conjoints.

Bayane Al Yaoum.:

– Le PPS salue l’engagement du Maroc dans la lutte contre le terrorisme. Le Bureau politique du parti du livre, réuni lundi, a souligné l’importance du message envoyé par le Maroc à travers sa participation à la marche de solidarité avec la Tunisie pour réitérer la condamnation de l’acte terroriste ayant visé ce pays. Le PPS a par ailleurs affirmé son attachement à l’indépendance de sa décision et à son droit à exprimer librement ses positions.

– Le comité d’organisation du Forum social mondial (FSM), qui s’est tenu à Tunis, a décidé de diriger des poursuites judiciaires contre un groupe faisant partie de la délégation algérienne suite à l’attaque barbare à l’arme blanche qu’ils avaient menée à l’encontre des participants marocains à l’intérieur de leur tente dans le Campus universitaire Farhat Hached. Cette décision a été annoncée lors d’une conférence de presse tenue par le secrétariat du FSM qui dispose d’enregistrements audio et vidéo de l’agression.

Assahra Al Maghribia.:

– Les députés mettent les dernières touches au projet de loi relatif aux régions. Bien que la commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants a fermé la porte aux médias, mardi, le journal a appris que la coalition de la majorité gouvernementale a demandé à la présidence de ladite commission d’entamer l’examen détaillé de ce projet de loi, chapitre par chapitre. Les députés de l’opposition ont rejeté cette proposition, arguant que le règlement intérieur de la Chambre des représentants prévoit que l’examen détaillé doit être fait article par article. Le président de la commission, Omar Sentissi, a enfin décidé que cet examen soit effectué article par article.

– Le ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, Anis Birou, a affirmé, lundi à Rabat, à l’ouverture du 2ème Forum annuel de l’immigration, que le Maroc cherche à mettre en place une politique publique et un modèle marocain de diversité basé sur la mixité culturelle. Selon Michael Millward, représentant de l’Unesco pour la région maghrébine, la nouvelle politique migratoire conduite par le Maroc est « une initiative courageuse ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *