Revue de presse marocaine du 01/02/2014

0 commentaires, 01/02/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiennes parus ce samedi 1er février:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Prévisions de croissance: le HCP défend mordicus ses chiffres. Visiblement, la fin de la guerre larvée contre le gouvernement et le HCP n’est pas pour bientôt. Au moment où le Haut-commissariat au plan, Ahmed Lahlimi Alami, organisait une rencontre avec la presse pour défendre la méthodologie de travail de son organisme, le ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi, tirait à boulets rouges sur le HCP. Depuis que celui-ci a rendu publiques, il y a quelques jours, ses prévisions de croissance pour 2014 (des données beaucoup moins optimistes que celles du gouvernement, rappelons-le), la polémique ne cesse d’enfler. Plusieurs ministres ont laissé entendre que la démarche du HCP était motivée par des considérations politiques.

– Activités de voyage: Le Maroc franchit enfin la barre des 10 millions de touristes. L’objectif des 10 millions de touristes, fixé par la Vision 2010, vient enfin d’être réalisé. Le pays a dépassé pour la première fois, en 2013, cette barre psychologique, en affichant 10,046 millions d’arrivées. Une performance en hausse de 7 pc, comparée à 2012. Les nuitées ont progressé plus vite (9 pc) pour s’établir à plus de 19 millions. Malheureusement, les recettes n’ont pas suivi.

AL BAYANE:.

– Région du Grand Casablanca: Le PPS appelle à un plan de sauvetage de la métropole. Le Bureau de la région de Casablanca du PPS a appelé dans un communiqué à l’adoption d’un plan de sauvetage de la ville de Casablanca dont la situation de crise s’est détériorée sur tous les plans, du fait des dysfonctionnements marquant la gestion des affaires de la capitale économique du pays.

– Marine royale: la frégate multi-mission Mohammed VI transférée au Maroc. SAR le prince Moulay Rachid, accompagné du ministre français de la Défense, Jean Yves Le Drian, a présidé, jeudi après-midi à Brest (nord-ouest de la France), la cérémonie de signature du document de transfert de propriété de la frégate multi-missions Mohammed VI à la Marine Royale. Le transfert de propriété a été signé par le président directeur général de la Direction de construction des navires et systèmes (DCNS), Patrick Boissier et le vice-amiral Mohamed Laghmari, inspecteur de la Marine Royale.

L’OPINION :.

– Le régime fiscal du secteur agricole: Mesures relatives à l’IS et à l’IR. La Direction générale des impôts vient de publier la note circulaire relative aux dispositions de la loi de Finances 2014 dans laquelle elle rappelle que celles-ci visent l’amélioration de la compétitivité de l’entreprise, la réduction des inégalités sociales, la poursuite de l’amélioration des relations avec les contribuables, le renforcement des recettes fiscales, ainsi que l’élargissement de l’assiette.

– Expulsion des réfugiés syriens: Une démonstration de l’approche algérienne des droits de l’Homme, immorale, qui choque les consciences. L’expulsion par les autorités algériennes de réfugiés syriens, est une « nouvelle démonstration » du « peu de cas » que le régime fait des droits de l’Homme en général et de celui des réfugiés en particulier, déplore Mohamed Boutjdir, professeur à l’Université de New York (NYU).

LIBERATION:.

– La réforme contre nature d’El Khalfi suscite l’ire du SNPM. Le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM) se rebiffe contre les manœuvres du ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, qui veut imposer sa propre vision de la réforme de l’audiovisuel en écartant les vrais représentants de ce secteur. Sans le citer nommément, le SNPM l’a mis en garde contre toute tentative de faire passer des lois réglementant le secteur de l’audiovisuel sans concertation avec les professionnels et les associations de la société civile qui portant jouissent de la crédibilité requise.

– Cacophonie gouvernementale à propos des statistiques du HCP. « Il n’est pas question de remettre en cause l’indépendance du Haut-commissariat au plan (HCP), qui est une constante depuis la création de cette institution par SM le Roi Mohammed VI. Quel que soit le gouvernement en place, notre indépendance doit être respectée », c’est ce qu’a tenu à préciser le Haut-commissaire au plan, Ahmed LAhlimi Alami. « En tant que responsable, je suis tenu de veiller sur l’autonomie de mon institution, je vais rester sur cette position parce que c’est sur cette base que SM le Roi m’a confié cette responsabilité », a-t-il souligné lors d’une journée portes ouvertes organisée jeudi à Rabat par son institution.

ASSABAH:.

– Lahlimi: les chiffres du HCP apolitiques. Le haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami a démenti que les chiffres du Haut-Commissariat aient une portée politique ou résultent d’une méthodologie non scientifique tel que avancé par le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance Mohamed El Ouafa. Le Haut-Commissariat au plan avait récemment publié des prévisions de l’économie nationale qui avaient déplu au gouvernement.

– Mi-mandat du gouvernement: le bilan initial remis à Benkirane. Des sources gouvernementales ont indiqué que la commission chargée de préparer le bilan de mi-mandat du gouvernement a achevé la première tranche de ses travaux et que son président, le ministre de l’Emploi et des affaires sociales Abdeslam Seddiki, a remis un bilan initial au chef du gouvernement. Selon ces sources, ce premier jet a limité les réalisations du gouvernement au bilan législatif et imputé au SG du Parti de l’Istiqlal Hamid Chabat la responsabilité des retards enregistrés.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Guerre des chiffres: Lahlimi répond au gouvernement. Le haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi a souligné que toutes les institutions internationales chargées des statistiques et de planification publient leurs chiffres, abstraction faite de leur conformité ou de leur décalage avec ceux des gouvernements et des institutions internationales. S’exprimant lors d’une conférence de presse, tenue vendredi à Rabat, Lahlimi a appelé à ne pas avoir une sensibilité exagérée en cas de différence de chiffres, faisant allusion aux chiffres relatifs au taux de croissance qu’il avait révélés récemment lors d’une conférence de presse à Casablanca.

– Enneigement: Le Maroc, mauvais élève. Un rapport de l’Unesco sur la qualité de l’enseignement a confirmé les inquiétudes manifestées au sujet de l’enseignement au Maroc, qui a enregistré une régression dramatique durant les dernières années. Le rapport, qui a classé l’enseignement au Maroc dans les dernières positions aux côtés de certains pays les plus pauvres, relève que moins de la moitié des élèves au Maroc ne possèdent pas les compétences de base en lecture et en mathématiques.

AL MASSAE:.

– Rapport de la Cour des comptes: anomalies dans la gestion des subventions accordées aux compagnies des hydrocarbures. Le bureau de la Chambre des représentants a reçu, au cours de cette semaine, un rapport de la Cour des comptes relatif aux résultats de l’audit effectué au sujet des subventions de la Caisse de compensation aux sociétés des hydrocarbures. Selon des sources informées, le rapport des magistrats de Driss Jettou relève des points noirs en matière de gestion des versements de la Caisse de compensation et met à nu des dysfonctionnements plus flagrants que ceux révélés par la présidente de cette Caisse dans son dernier rapport semestriel.

– Lachgar invité à démissionner. « Fils du peuple », un courant créé au sein de l’USFP, a appelé le Premier secrétaire du parti de la Rose, Driss Lachgar à présenter sa démission dans le cadre d’une démarche éthique visant à rattraper le temps perdu et augurer un nouveau changement par l’organisation d’un congrès extraordinaire qui marque une nouvelle étape dans la vie de l’USFP.

– Ployant devant le tintamarre provoqué par le projet de loi organique relatif à l’exercice du droit de grève, le gouvernement courtise les syndicats et dément avoir élaboré un projet sur le droit de grève. Dans ce contexte, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi, a indiqué jeudi que le gouvernement n’avait pas procédé à l’élaboration du projet de loi sur la grève et que les informations relayées à ce sujet par les médias n’étaient confirmées par aucun milieu officiel, précisant qu’il s’agissait seulement d’un avant-projet interne élaboré par le ministère de l’Emploi et des affaires sociales.

AL KHABAR:.

– L’application du système « Massar »: Le gouvernement inflexible. Intervenant jeudi lors d’une conférence de presse tenue l’issue du conseil du gouvernement, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi, a affirmé que le gouvernement n’admettrait pas de tripotages sur « Massar », un système informatique mis en place par le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle en vue notamment de la saisie et de la gestion des notes des contrôles continus des élèves, conformément aux dispositions des circulaires régissant l’opération d’évaluation des trois cycles d’enseignement. Khalfi a souligné que ce système permettrait également aux parents, via les portails électroniques des établissements scolaires, de connaître les dates des contrôles continus, de s’informer sur les emplois du temps de leurs enfants et sur leurs résultats scolaires et de suivre leur apprentissage.

BAYANE AL YAOUM:.

– Dix ans après le dernier recensement, le Maroc s’apprête à organiser le recensement général de la population et de l’habitat en septembre prochain. L’organisation de cette grande opération, qui sera menée conformément aux normes adoptées par les Nations unies, permettra au pays d’actualiser ses données sur la population au niveau de toutes les unités territoriales et d’appréhender ses caractéristiques démographiques, socioéconomiques ainsi que les conditions d’habitat des ménages.

– Louardi: la liste des médicaments concernés par la réduction des prix sera publiée très prochainement. Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a déclaré jeudi que la décision de réduire les prix de 1.000 médicaments avait déjà été prise, précisant que le taux de réduction varierait entre 30 et 70 pc. Louardi, qui s’exprimait au cours d’une émission télévisée sur Medi 1 TV, a annoncé que la liste de ces médicaments serait publiée, dans les semaines à venir, au Bulletin officiel et sur le portail officiel du site du ministère de la Santé.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.

– Les prix de l’essence super et du fuel oil n 2 fixés respectivement à 12,75 dhs/litre et 5742,72 dhs la tonne du 1er au 15 février 2014. Les prix de vente au public de l’essence super et du fuel oil n 2 qui « ne font plus partie des produits subventionnés par la Caisse de compensation » sont fixés, du 1er au 15 février 2014, respectivement à 12,75 dhs/litre (au lieu de 12,02 dhs/L) et 5742,72 dhs la tonne (au lieu de 4944,42 dhs/T), annonce vendredi le ministère des affaires générales et de la gouvernance dans un communiqué.

– M. Benkirane fait part d’un « optimisme total que l’action du gouvernement évolue dans le sens positif ». Le chef de gouvernement Abdelilah Benkirane a fait part, jeudi à Rabat, d’un « optimisme total que l’action du gouvernement évolue dans le sens positif ». Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi, a indiqué dans un communiqué lu à l’issue du conseil de gouvernement que M. Benkirane a fait part, au début des travaux de ce conseil, d’un « optimisme total que l’action du gouvernement évolue dans le sens positif ». Le chef de gouvernement, a-t-il ajouté, « a demandé aux ministres de poursuivre leur action et de continuer à s’acquitter de leurs devoirs ».

AL HARAKA:.

– Haddad: Le Maroc franchit le cap des 10 millions de touristes en 2013. Le Maroc a accueilli plus de 10 millions de touristes durant l’année 2013, soit une augmentation de 7 pc du nombre des arrivées par rapport à l’an dernier, a fait savoir jeudi à Rabat le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad. « Le nombre des touristes qui se sont rendus au Maroc en 2013 s’est établi à 10.046.000 personnes, tandis que le total des nuitées a affiché une hausse de 9 pc », a précisé le ministre, qui dressait le bilan de l’activité touristique en 2013, lors d’un point de presse tenu à l’issue du conseil de gouvernement.

– L’OFPPT remporte le Prix National de la Qualité et de la Sécurité au Travail 2013. L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) a remporté, mercredi, pour la 3ème fois et la 2ème année consécutive le Prix National de la Qualité et de la Sécurité au Travail 2013. Après l’Institut spécialisé de technologie appliquée (ISTA) Bab Tizimi de Meknès en 2009 et l’ISTA Confection Al Adarissa de Fès en 2012, c’est autour du Complexe de Formation Hay Ennahda-Rabat de remporter ce Prix dans la catégorie PME de Services, organisé par le ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique et l’Union Marocaine pour la Qualité (UMAQ).

AL ALAM:.

– Programme « Massar »: l’Istiqlal solidaire avec les élèves contestataires. Le groupe PI à la Chambre des représentants a appelé le gouvernement à retirer immédiatement le système « Massar », affichant sa solidarité avec les élèves contestataires. Cet appel a été lancé lors de la réunion de la commission de l’Enseignement, de la Culture et de la Communication, tenue jeudi.

– Le Maroc franchit le seuil des 10 millions de touristes. Le Maroc a attiré quelque 10.046.000 touristes en 2013, enregistrant ainsi une hausse de 7pc par rapport à 2012, a indiqué jeudi le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, lors d’une conférence de presse à l’issue de la réunion du conseil de gouvernement.

EL ASSIMA POST:.

– SM le Roi Mohammed VI a reçu, vendredi au Palais Royal de Marrakech, M. Bilal AG Cherif, secrétaire général du mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), accompagné du porte-parole du mouvement, Moussa AG Attaher. Cette audience s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus et permanents de SM le Roi, en vue d’instaurer durablement la paix et la stabilité dans ce pays frère et de contribuer à un règlement de la crise malienne, et ce, depuis son déclenchement en janvier 2012, indique un communiqué du Cabinet Royal.

– Collusion entre AQMI et le Polisario. Le quotidien américain Washington Post a mis en garde, mercredi, contre la collusion entre les groupes terroristes sévissant en Afrique du Nord et au Sahel et les membres du Polisario recrutés localement dans les camps de Tindouf, en soulignant la montée en puissance dans la région d’Al-Qaida et des groupes extrémistes qui lui sont affiliés.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Des membres des familles des deux commerçants assassinés par l’armée algérienne réclament une enquête internationale. Des membres des familles des deux innocents commerçants de la tribu Rguibate, qui ont été assassinés froidement par l’armée algérienne à la frontière mauritano-algérienne, ont réclamé l’ouverture rapide d’une enquête internationale transparente pour élucider les circonstances de ce crime, imputant à l’Algérie la responsabilité de la répression de la révolte dans les camps de Tindouf.

– Jack Lang: le préambule de la Constitution marocaine, un message de métissage et d’ouverture. « Ce très beau préambule de la Constitution marocaine qui revendique l’héritage culturel du Royaume dans toute sa diversité est un message à l’adresse de nous-mêmes en ces temps où l’on fait face aux discours d’intolérance et de rejet de l’autre », a souligné le président de l’Institut du Monde arabe, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des grandes lignes du programme culturel de l’institut pour l’année 2014.

SAHIFAT ANNAS:.

– Tindouf: des protestations continues, un couvre-feu et insurrection au sein de la « gendarmerie du polisario ». Une atmosphère électrique règne dans les camps de Tindouf. Les militants sahraouis issus de la tribu Rguibat Souaâd observent des sit-in devant le Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) à Rabboni et au camp Smara. Une source informée a révélé que des éléments de « la gendarmerie du polisario » ont refusé d’assurer la sécurité de la zone où se tiennent ces manifestations, ajoutant que les dirigeants du Polisario ont décidé de généraliser le couvre-feu à partir de 23h00 au lieu de 00h00, jusqu’à 07h00 du matin.

– L’étude relative à la deuxième ligne du tramway sera prête en avril prochain. Selon une source au conseil de la ville de Casablanca, l’étude relative à la deuxième ligne du tramway, estimée à 9 milliards de dirhams, sera prête en avril prochain, alors que les travaux débuteront en fin de cette année.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– La question du droit de grève ne peut être traitée que dans le cadre d’une méthodologie participative engageant l’ensemble des partenaires. Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué, dans un communiqué lu à l’issue du conseil de gouvernement, qui s’est tenu jeudi, que le projet de loi organique sur la grève relayé par la presse n’a aucun rapport avec le draft préparé par le ministère de l’Emploi et des affaires sociales, ajoutant que le gouvernement n’a aucune responsabilité ou lien avec le texte publié à des fins méconnues mais de nature à jeter le trouble sur les réformes que le gouvernement veille à concrétiser ainsi qu’à l’approche participative qu’il adopte pour la mise en œuvre de ces réformes.

– Une deuxième réunion de l’opposition pour fixer les priorités de son action commune. Les dirigeants et présidents des groupes parlementaires du PI, de l’USFP, du PAM et de l’UC se préparent pour tenir une deuxième réunion la semaine prochaine afin de renforcer leur coordination sur le plan législatif.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIYA:.

– L’industrie automobile draine 4 milliards de dirhams fin 2012. Malgré la crise, l’industrie automobile a drainé 4 milliards de dirhams fin 2012, contre 193 millions de dirhams en 2010. Une étude récente de la Direction des statistiques et des échanges extérieurs, affiliée à l’Office des changes, a imputé ce développement à l’augmentation des investissements dans le secteur de l’industrie automobile.

– Mesures contre l’exploitation électorale du « RAMED ». Des responsables ont tenu, les deux derniers jours, des réunions marathoniennes dans les ministères de l’Intérieur, de la Santé et des Finances pour discuter des moyens à même de mettre un terme aux manipulations qui entachent le régime d’assistance médicale. A l’issue de ces réunions, il a été décidé de contacter les personnes ayant bénéficié illégalement de cette assistance afin qu’elles règlent les montants équivalant aux prestations qui leur ont été fournies, avant de saisir la justice. Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi avait indiqué, dans une émission télévisée, que ces manipulations servent à des fins politiques, étant donné que les 200.000 personnes impliquées dans cette affaire constituent une grande masse électorale.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *