Revue de presse marocaine du 01/02/2012

0 commentaires, 01/02/2012, Par , Dans Revue de Presse

Les activités royales, l’action diplomatique marocaine au niveau africain et la question de l’accord de pêche Maroc-UE, constituent l’essentiel des sujets traités mercredi par la presse quotidienne.La presse indique que SM le Roi Mohammed VI s’est enquis, mardi dans la commune rurale Machrek (province de Sidi Bennour), de plusieurs projets de développement agricole dans la région de Doukkala-Abda, d’un investissement global de 5,4 milliards de dirhams (MMDH).

Le Souverain s’est également enquis du programme de mise à niveau urbaine de cette ville ainsi que de la ville de Zemamra, doté d’une enveloppe budgétaire de près de 404,5 millions de dirhams (MDH), soulignent les journaux.

Concernant l’action diplomatique marocaine en Afrique, la presse jette la lumière sur les activités et rencontres du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saâddine El Othmani, en visite de travail à Addis Abeba en Ethiopie qui a eu des entretiens avec plusieurs chefs d’Etat et de diplomatie africains.

Dans le même contexte, les journaux reviennent sur les propos de plusieurs chefs d’Etat africains qui ont plaidé pour le retour du Maroc à l’Union africaine.

Le Maroc est un pays incontournable en Afrique et son retour au sein de l’UA renforcera indubitablement l’unité des pays africains et fera face à la balkanisation dont a toujours souffert le continent, ont affirmé plusieurs ces chefs d’Etat et de diplomatie avec lesquels a eu des entretiens à Addis-Abeba M. El Othmani.

Au sujet de l’accord de pêche Maroc-UE, les quotidiens se font l’écho des propos du Président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, qui a plaidé, lundi, pour la signature d’un nouvel accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc.

Citant un communiqué de la Présidence du gouvernement espagnol, la presse précise qu' »il n’y a aucune raison de rompre un accord de pêche avec le Maroc qui fonctionnait très bien et qui est très important pour beaucoup d’Espagnols ».

En sport, les chroniqueurs continuent de s’intéresser à la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2012) ainsi qu’à la reprise du Championnat national de football (Elite Pro).

L’actualité internationale est notamment marquée par la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Syrie, et les violences en Egypte et l’échec des pourparlers exploratoires israélo-palestiniens.

+AL MASSAE+:.
-Bank Al Maghreb découvre de nouvelles techniques de transfert illicite de devises vers l’étranger: La banque centrale généralise une circulaire relative au recensement des sociétés suspectes et alerte au niveau des éléments de sécurité et des douanes dans les différents points frontaliers et de passage pour la lutte contre le trafic de devises.

-La Ligue marocaine des droits de l’Homme relevant du parti de l’Istiqlal appelle le ministre de la Justice et des Libertés à prendre les mesures nécessaires à même de soumettre tous les services de sécurité et des renseignements au controle et à la reddition des comptes.

-L’affaire des dysfonctionnements au sein de l’Office d’exportation et de commercialisation dévoile l’implication de dirigeants politiques: Les enquêtes montrent la liquidation et la cession de près de 17 sociétés relevant de l’Office de manière douteuse au profit de responsables politiques et partisans.

-L’Instance nationale de protection des biens publics adresse une correspondance au ministre de la Justice et des Libertés, Mustafa Ramid, relative à la débâcle de la sélection marocaine au Gabon et appelle à l’ouverture d’une enquête sur ce qu’elle appelle « dilapidation des deniers publics par la FRMF ».

-L’opposition assène le coup de grâce au Conseil de la ville de Tanger: Les conseillers communaux du PJD et du MP décident de présenter une démission collective du Conseil en protestation contre l’adoption du budget de 2012.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Le Maroc face à face à la Russie et la Chine au Conseil de sécurité de l’ONU à cause de la Syrie: Cette confrontation n’affectera pas les intérêts du Maroc, selon le politologue Hassan Boukentar et Rabat appelle le président syrien, au nom de la Ligue arabe, à quitter le pouvoir.

-Le directeur général de l’OFPPT, Larbi Bencheikh, tire à boulets rouges sur le syndicat de Hamid Chabat à la suite de la marche organisée par l’UGTM qui a critiqué l’action de l’Office.

-Le front du polisario préoccupé par le récent rapprochement entre le Maroc et l’Algérie: les responsables séparatistes expriment leurs craintes quant à la dynamique nouvelle que connaissent les relations entre les deux pays voisins.

+ASSABAH+:.
-Des citoyens assiègent deux gendarmes présumés accusés de corruption sur la route Taza-Taounate jusqu’à l’arrivée du procureur du Roi sur les lieux et l’enquête préliminaire fait état de l’implication d’un parlementaire dans l’incitation des citoyens contre les deux gendarmes.

-Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Otmani, réalise une percée au sein de la zone d’influence du polisario et dérange par ses activités et ses contacts à Addis Abeba les responsables du polisario ayant participé au sommet de l’Union Africaine.

-Le secrétaire général de l’UC, Mohamed Abied, appelle le Chef du gouvernement Abdelilah benkirane à accélérer la mise en oeuvre des promesses faites à l’opinion publique nationale et mentionnées dans le programme gouvernemental.

-Le Club des magistrats du Maroc émet des doutes sur l’information relative à l’augmentation des salaires des juges qui considèrent qu’il s’agit d’une simple rumeur et d’une manoeuvre visant à suspendre leur programme de militantisme.

+AL KHABAR+:.
-Appel à la publication de la liste des bénéficiaires de la pratique rentière: le Conseil national du centre marocain des droits de l’Homme appelle le gouvernement à publier la liste des noms qui ont bénéficié des autorisations de la pêche hauturière, d’exploitation des carrières de sable, et de mettre en oeuvre toutes les promesses relatives aux droits civils et politiques, socio-économiques et culturels contenus dans son programme.

-Les représentants des organisations affiliées au « Forum de défense du service public dans les médias » appellent les responsables concernés à ouvrir une enquête minutieuse sur la gestion financière des médias publics au Maroc.

-Treize présidents de communes rurales et plus de 200 conseillers communaux à Taroudant quittent le RNI pour le PI.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Le sort de 1000 marins marocains mis à la vente aux enchères: Les feeries « Marrakech », « Biladi » et « Ibn Batouta » vendus aux enchères samedi à cause de non paiement de créances.

-Un mouvement de correction baptisé « Mouvement du 11 janvier pour la pensée Allalienne (du nom de Allal El Fassi) et des valeurs égalitaristes du Parti de l’Istiqlal » annonce sa création sur fond des préparatifs du congrès général du PI et trois noms sont en lice pour le remplacement du secrétaire général Abbas El Fassi: Abdelouahed El Fassi, M’Hamed El Khalifa et Mohamed El Ouafa.

+LE SOIR ECHOS+:.
-Economie de rente: Benkirane interpellé. Le gouvernement Benkirane saura-t-il combattre l’économie de rente? La classe politique et la société civile attendent des actes après les engagements du secrétaire général du PJD. Ce dernier a placé la barre haut. La société civile est récemment montée au créneau pour le lui rappeler.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Des grèves en série annoncées pour le mois de février: l’UMT promet une guerre acharnée contre le gouvernement Benkirane. Plusieurs syndicats sectoriels relevant de l’UMT ont appelé leurs adhérents à observer des grèves nationales, des marches et des sit-in tout au long du mois de février. Le tout pour mettre la pression sur l’équipe Benkirane qui vient juste de démarrer.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Conflit social: L’OFPPT pris en otage. Première sortie médiatique de Larbi Bencheikh, directeur général de l’OFPPT et ce, six mois après l’éclatement de la polémique sur l’intégration des formateurs vacataires. En effet, elle intervient après les derniers dérapages survenus ces derniers temps pointant du doigt la mauvaise gouvernance de l’Office.

+L’ECONOMISTE+:.
-Parlement: le budget en session extraordinaire. Le rythme s’accélère pour la préparation de la Loi de Finances 2012. la mouture déposée au parlement par le gouvernement sortant n’étant plus d’actualité, l’équipe Benkirane planche sur la nouvelle version. Pour l’adopter, une session extraordinaire devra être convoquée. Dans tous les cas, de nouvelles mesures refont surface. Il s’agit notamment du Fonds de solidarité nationale dont le schéma de financement n’est pas encore tranché.

+LIBERATION+:.
-La note de la Direction des Etudes et des Prévisions Financières (DEPF) sonne comme un SOS: le projet de loi de Finances est mal parti. La situation n’est certes pas désespérée, mais les principaux indicateurs économiques nationaux sont en train de virer au rouge les uns après les autres. Ce qui risque d’impacter plus fortement le projet de loi de Finances 2012 dont la préparation intervient dans un contexte mondial caractérisé par de profondes mutations découlant de la crise financière et économique systémique qu’a connue le monde depuis fin 2008.

+AL BAYANE+:.
-Entretiens de Mariano Rajoy à Bruxelles: Madrid insiste sur un nouvel accord de pêche avec le Maroc. Selon des sources officielles espagnoles, le ministre espagnol de l’agriculture, Miguel Arias Canete, devra se rendre le 9 février au Maroc pour s’entretenir avec son homologue marocain Aziz Akhannouch des questions relatives aux secteurs de l’agriculture et de la pêche.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *