République tchèque : « Si tu veux fréquenter cette école, tu ne pourras pas porter le hijab »

République tchèque : « Si tu veux fréquenter cette école, tu ne pourras pas porter le hijab »

Deux jeunes musulmanes originaires d’Afghanistan et de Somalie ont quitté une école d’infirmières à Prague suite à l’interdiction du port du hijab dans cet établissement, a rapporté samedi la télévision tchèque CT.

« La directrice de l’école m’a dit: +si tu veux fréquenter cette école, tu ne pourras pas porter le hijab+ », a déclaré Nasra, l’une des deux jeunes femmes. La CT n’a pas donné son nom de famille.

« Je lui ai expliqué que ce n’était pas compatible avec ma religion », a-t-elle répondu avant de quitter l’école le même jour.

La seconde, originaire de Somalie et prénommée Zelmina, a tenté pendant deux mois de se plier à la réglementation lui interdisant le port du hijab avant de quitter, elle-aussi cette école d’infirmières.

« Je me trouvais dans ma classe et je n’arrivais pas à me concentrer. Je ne pouvais rien faire, j’étais obligée de penser sans cesse au fait que quelque chose me manquait », a-t-elle confié. « Pourquoi suis-je sans voile? J’ai mes droits et ma religion », a-t-elle souligné.

La directrice de l’école, Ivanka Kohoutova, a rappelé que le port du hijab, un voile cachant les cheveux, les oreilles et le cou, ne laissant voir que l’ovale du visage, est contraire au règlement de son établissement. « Si quelqu’un veut faire ses études, il devra s’y soumettre, je pense », a affirmé Mme Kohoutova, citée par la CT.

Selon elle, « les autres élèves ne portent pas non plus de capuchons ou de passe-montagnes et les professeurs ne portent pas de chapeaux ».

Le port du voile n’est pas régi par la législation tchèque. La question « ne figure pas dans la loi scolaire et c’est aux écoles de fixer leur propre règlement », a expliqué le porte-parole du ministère de l’Education, Marek Zeman.

Selon CT, l’affaire fera prochainement l’objet d’une plainte auprès du médiateur entre les citoyens et l’administration.

Le hijab est formé sur la racine arabe « hajaba », qui signifie « cacher », « dérober aux regards », « mettre une distance ».

Mots Clefs:
Education

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *