Réchauffement des relation entre le Maroc et l’Égypte

Réchauffement des relation entre le Maroc et l’Égypte

Le Maroc et l’Egypte, dont les relations ont subi une récente crispation, oeuvrent « main dans la main » à la concrétisation d’un « partenariat fort et ambitieux », a affirmé vendredi le ministre marocain des Affaires étrangères, après un entretien avec son homologue égyptien.

Le haut diplomate égyptien, Sameh Choukri, a par la suite été reçu au Palais de Fès (centre) par le roi Mohammed VI, auquel il a transmis un message de « fraternité, de cordialité et d’amitié » du président Abdel Fattah al-Sissi, a indiqué l’agence officielle MAP.

Lors de l’audience, l’accent a été mis sur la « volonté commune » d' »insuffler une nouvelle dynamique dans différents domaines » aux relations bilatérales, et une invitation du président Sissi à se rendre au Caire a été transmise au souverain, selon la même source.

Des tensions étaient apparues ces dernières semaines entre Rabat et Le Caire: après des reportages et commentaires jugés insultants sur des télévisions égyptiennes, des chaînes publiques du royaume avaient diffusé des sujets dans lesquels M. Sissi était qualifié de président « putschiste », en rupture avec la position officielle du Maroc.

D’après des médias locaux, Rabat a aussi été irrité par la récente participation de personnalités égyptiennes à une ou plusieurs conférences organisées en Algérie par le Front Polisario, un mouvement revendiquant l’indépendance du Sahara occidental, une ex-colonie espagnole majoritairement contrôlée par le Maroc, qui la considère comme partie intégrante de son territoire.

« Nul ne peut nous diviser », a toutefois assuré le ministère marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, après son entretien avec M. Choukri.

Cette entrevue doit permettre « d’oeuvrer (…) à un partenariat fort et ambitieux » entre les deux pays, qui entendent « surmonter tout obstacle de nature à porter atteinte à leur destin commun », a-t-il ajouté, cité par l’agence MAP.

Selon lui, Le Caire et Rabat « avancent main dans la main (…) vers ce partenariat solide ».

Sameh Choukri a pour sa part évoqué « des relations étroites », et « réaffirmé l’attachement de l’Egypte à l’unité territoriale du royaume et à la solution onusienne à la question du Sahara », d’après un communiqué conjoint.

Ce texte mentionne aussi une « prochaine visite du président égyptien », afin de « réaliser un saut qualitatif dans les relations », y compris économiques.

M. Sissi s’est rendu en Algérie en juin, moins d’un mois après son élection à la tête de l’Etat, mais n’a pas encore effectué de déplacement au Maroc.

Mots Clefs:
MarocMohammed VI

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *