Rachid Taoussi ambitieux de faire « mieux que les années précédentes »

Rachid Taoussi ambitieux de faire « mieux que les années précédentes »
0 commentaires, 13/01/2013, Par , Dans Couverture, Sport

Le sélectionneur du Maroc, Rachid Taoussi, se dit à la fois « optimiste » et « réaliste » au moment d’entamer la CAN-2013, fixant comme objectif à ses joueurs de faire « mieux que les années précédentes », en référence aux éliminations dès le 1er tour lors des dernières éditions.

Dans un entretien à l’AFP, Taoussi dit en outre ne pas craindre la jeunesse de son effectif et souligne travailler « pour le présent mais aussi pour le futur », alors que le Maroc sera l’hote de la prochaine édition, en 2015.

Q: Avec l’Afrique du Sud mais aussi l’Angola et le Cap-Vert, le Maroc a hérité d’un groupe à sa portée. Cela vous rend-il ambitieux?

R: « Je suis optimiste. Mais il faut en même temps garder les pieds sur terre, c’est très important. Il faut être réaliste. C’est vrai qu’il y a pas mal de problèmes maintenant en Afrique du sud, mais les problèmes extra-sportifs, ça ne nous intéresse pas. Il faut rester focalisé. D’abord on se prépare pour le premier match (…). L’Angola est un adversaire difficile et si on entame par un résultat positif, ça va se répercuter rapidement sur les 2e et 3e matches. L’Afrique du Sud, ça ne sera que le 3e. Bien sûr il sera décisif ».

Q: Craignez-vous le manque d’expérience de votre équipe?

R: « La liste a été choisie d’une façon rationnelle, en fonction de la forme du moment du joueur et de la conception de jeu qu’on veut (…). Des joueurs qui n’ont jamais participé à une coupe, ce sont des joueurs qui peuvent exploser et vouloir démontrer au public, à tout le monde, que s’ils sont là, c’est qu’ils le méritent. Ce sont les mots que je vais utiliser pour les motiver ».

Q: Beaucoup de Marocains ont déjà le regard tourné vers la CAN-2015, dont le royaume sera l’hote. Ressentez-vous malgré tout une pression du résultat?

R: « Un entraîneur qui ne vit pas dans la pression, ça n’est pas un entraîneur, surtout avec les équipes nationales, le sommet de la pyramide… Je suis entouré de gens compétents (…) et la pièce maîtresse, ce sont les joueurs, à qui je donnerai ma confiance pour faire mieux que les années précédentes. Après, c’est vrai, je travaille pour le présent mais aussi pour le futur. Et le futur c’est 2015. En voyant la moyenne d’âge de 24,5/25 ans, on va travailler dans la continuité, pour construire l’équipe nationale de l’avenir. En attendant, souhaitons une très très bon CAN en Afrique du sud. (…) Je ferai mon travail à 1000%. Je suis un homme de défi et je veux réussir ».

Mots Clefs:
Maroc

À propos Yassine Nasim

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *