Rabat convoque l’ambassadeur d’Espagne sur la mort de migrants marocains

Rabat convoque l’ambassadeur d’Espagne sur la mort de migrants marocains

Le Maroc a annoncé jeudi avoir convoqué l’ambassadeur d’Espagne à Rabat après la diffusion d’une vidéo montrant un navire de la police espagnole heurter une embarcation de migrants au large des Canaries, un incident qui aurait entraîné la noyade de sept Marocains.

La vidéo a été diffusée sur internet au cours des derniers jours par le quotidien espagnol El Pais et reprise au Maroc par le site internet « Lakome ». Elle montre un navire de la Guardia Civil heurtant une embarcation de candidats marocains à l’émigration, au large de Lanzarote (Canaries, Espagne).

Sept Marocains sont morts noyés dans cet incident survenu en décembre, selon les médias et un communiqué du ministère marocain cité par l’agence MAP.

« Il a été convenu avec le diplomate espagnol de mettre à la disposition du Maroc tous les documents et informations en rapport avec cette question sensible », indique le ministère dans son communiqué.

Soulignant son souci de « coopération » dans cette affaire, l’ambassade d’Espagne a indiqué à l’AFP qu’elle répondrait à cette demande « en toute transparence ».

Des migrants clandestins –le plus souvent originaires d’Afrique noire– tentent régulièrement de gagner l’Espagne par la mer depuis le Maroc, sur des canots de fortune, et la gestion de cette question constitue un dossier sensible entre les deux royaumes.

Les Canaries ne sont distantes que de quelques dizaines de km du continent africain, mais la plupart des tentatives de traversée se font désormais en Méditerranée, depuis les cotes septentrionales du Maroc.

Malgré ce dossier, et le contentieux sur les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, les relations entre les deux voisins ont connu une récente embellie: l’Espagne, dont le chef du gouvernement consacre traditionnellement au Maroc sa première visite à l’étranger, est devenue l’an dernier son premier partenaire commercial.

Le roi Juan Carlos devait en outre se rendre au début du mois à Rabat, mais ce déplacement a été reporté pour raisons de santé.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *