Rabat : 500 personnes manifestent à l’appel du 20-Février

Rabat : 500 personnes manifestent à l’appel du 20-Février

Environ 500 personnes ont manifesté dimanche à Rabat à l’appel du 20-Février, mouvement qui revendique des réformes politiques profondes et une plus grande justice sociale, dénonçant les détentions politiques et la corruption, a constaté un journaliste de l’AFP.

Sous forte présence policière, le cortège, essentiellement constitué de jeunes, a parcouru en fin d’après-midi plusieurs artères du centre de la capitale, scandant des slogans contre la corruption et contre l’emprisonnement de membres du mouvement du 20-Février.

Aucun incident n’a été signalé, selon la même source.

Le mouvement du 20-Février, né l’an dernier dans le contexte du Printemps arabe, appelle régulièrement à des rassemblements à Rabat ainsi qu’à Casablanca, la plus grande ville du royaume.

Le 12 septembre, cinq militants ont été condamnés à des peines de huit à dix mois de prison ferme par un tribunal de Casablanca pour « participation à une manifestation non autorisée » et des violences présumées contre la police.

Selon l’Association marocaine des droits humains (AMDH, indépendante), il y aurait près de 70 jeunes du 20-Février actuellement en prison.

Le 22 août, des dizaines de manifestants issus de ce mouvement, qui protestaient contre la cérémonie d’allégeance annuelle au roi Mohammed VI, ont été dispersés par la force à Rabat.

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *