Quelque 5.800 réfugiés syriens bénéficient des prestations de l’hôpital de campagne marocain au camp Zaâtari

0 commentaires, 31/08/2012, Par , Dans Flash

Quelque 5.800 réfugiés syriens ont bénéficié, jusqu’au jeudi 30 août courant, des prestations assurées par l’hopital médico-chirurgical de campagne déployé par les Forces Armée Royales (FAR) au camp Zaâtari, dans le gouvernorat de Mafraq (nord-est de la Jordanie).

Le service pédiatrique a été le plus sollicité en recevant la visite de près de 2.600 enfants, a déclaré vendredi à la MAP le professeur Moulay Hassan Tahiri, médecin-chef de l’hopital, ajoutant que les femmes viennent en deuxième position avec plus de 1.700 patientes, dont quelque 660 ont demandé des consultations pour des maladies dermatologiques.

Les prestations offertes par les équipes marocaines comprennent, entre autres, des consultations, les premiers soins et les examens radiographiques, ainsi que la distribution de médicaments, a détaillé le Pr. Tahiri, indiquant que 280 ressortissants syriens ont bénéficié de soutien psychologique, dont sept enfants et 38 femmes.

Trente quatre opérations chirurgicales ont été effectuées sur place, notamment dans les cas de 15 réfugiés syriens blessés par balles lors de leur traversée des frontières jordano-syriennes, a-t-il précisé.

Huit accouchements, dont deux opérations césariennes, ont été effectués par le personnel de l’hopital. Les mères et les nouveau-nés se portent bien, assure le Pr. Tahiri.

Le nombre d’arrivées à l’hopital médico-chirurgical de campagne marocain à Zaâtari , opérationnel depuis le 10 août 2012, a augmenté de manière significative, passant de 2.853 à 5.800 en une semaine, en raison de la hausse du nombre de réfugiés syriens dans le camp, estimé à quelque 25.000 actuellement.

L’unité mobile marocaine, dont la capacité est de 60 lits démontables, est composée de 75 cadres, dont 28 médecins de différentes spécialités, 36 infirmiers et 32 spécialistes en entretien médical.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *