Que cherche la France avec sa « Journée du souvenir » ?…

Que cherche la France avec sa « Journée du souvenir » ?…
0 commentaires, 04/12/2012, Par , Dans Chroniques, Couverture

Il est difficile de comprendre les tenants et les aboutissants de l’insistance de certains milieux français à retourner vers le passé, et à le retourner, à le triturer en appuyant sur les plaies encore vives, surtout celles des relations avec les pays d’Afrique du Nord, Tunisie, Algérie et Maroc.

Ainsi donc, l’Assemblée nationale a voté une loi faisant du 19 mars de chaque année « la Journée du souvenir » des Français, civils et militaires, morts dans les guerres d’indépendance menées contre leur pays par les peuples des trois pays nord-africains. Le Conseil constitutionnel français a, à son tour, approuvé le texte de loi qu’il a jugé conforme à la constitution. La nouvelle loi n’attend donc plus uniquement aujourd’hui que sa publication sur le Bulletin Officiel.

Ceux qui sont à l’origine de ce texte juridique, et ceux qui l’ont confirmé, savent bien et parfaitement bien même, que les Français morts dans ces pays durant la première moitié du 20e siècle, qu’ils aient été civils ou militaires, ne faisaient pas là œuvre pie, ne travaillaient pas pour l’humanitaire ou le développement des pays occupés, pas plus qu’ils n’étaient de simples touristes en villégiature ou des résidents étrangers qui auraient été agressés et tués… Les concepteurs de la loi sont parfaitement informés que ces Français, dans leur écrasante majorité, étaient des soldats qui avaient mené les actions les plus odieuses et les plus abjectes contre des peuples pacifiques et tranquilles jusqu’à leur occupation par la France qui a apporté avec ses armées la corruption la plus totale, ou alors ils étaient des colons qui suivaient les armées de leur pays comme des parasites qui s’emparaient des richesses des pays conquis et y semaient la mort et la désolation, multipliant les méfaits et détruisant tous les bienfaits.

Cette occupation des trois pays avait été l’une des plus hideuses de l’histoire de l’humanité… Alors, quand les Français d’aujourd’hui, pétris des valeurs anticolonialistes, s’élevant contre toutes les formes d’injustice et pronant le respect en tous lieux des droits de l’Homme, ils ne font que se contredire eux-mêmes et œuvrent activement à ancrer des sentiments de rejet et d’aversion chez les autres.

Et puis, et puis, nous comprenons aussi très bien que l’adoption de cette loi, à cette période précise de l’histoire, sonne comme une réponse claire de la France à tous ceux qui l’appellent à s’excuser officiellement pour tous les actes inhumains qui ont été perpétrés de son fait et de la main de ses armées, lors de son occupation des pays d’Afrique du Nord…

Mots Clefs:
Maroc

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *