Plus de 6.200 véhicules verbalisés en une semaine à Casablanca

Plus de 6.200 véhicules verbalisés en une semaine à Casablanca
0 commentaires, 13/09/2012, Par , Dans Société

Un nombre de 6.244 véhicules a été verbalisé, durant une semaine entre les 31 août et 7 septembre, dans la Wilaya de Casablanca, ont indiqué, samedi, des responsables de la circulation dans la métropole.

Il a été procédé au retrait de 1.851 documents (permis de conduire et certificats d’immatriculation), a relevé le commandant de l’état major de la circulation à Casablanca Mohamed Al Almaoui, lors d’un point de presse pour présenter les grandes lignes de la stratégie suivie en matière de circulation et de roulage.

Un total de 1.156 véhicules a été mis en fourrière et 200 accidents corporels ont été enregistrés faisant 218 blessés dont deux graves, selon les résultats de l’opération de controle de la circulation durant la même semaine.

Le plus grand nombre d’infractions à la police de la circulation et du roulage a été enregistré au district d’Anfa (1.746), suivis par ceux d’Al Fida (1.080) et d’Aïn Sebaa (1.003).

Cette campagne n’est nullement conjoncturelle mais une opération permanente de controle visant à veiller à l’application et au respect du code de la route en vue d’assurer une meilleure mobilité et fluidité de la circulation.

Elle s’inscrit dans le cadre du plan de circulation de la Wilaya en perspective de la priorisation du transport collectif entre autres le tramway, tout comme elle tend à s’adapter et à accompagner les perturbations et désagréments de circulation dans les principales artères de la ville causés par les travaux des grands chantiers dont le triplement des voies de l’autoroute urbaine (long de 20,5 km), le tunnel du boulevard Abderrahim Bouabid, celui reliant les avenues de la résistance et des FAR ou encore l’aménagement du carrefour de Sidi Maarouf (tunnel et viaduc).

Cette stratégie en matière de circulation et de roulage a consisté en le renforcement de la brigade des motards qui a largement montré son efficacité dans l’amélioration, la canalisation des flux de trafic ainsi que la fluidité de la circulation essentiellement dans les heures de pointe, a relevé le commandant de la circulation,

La brigade, dont l’effectif est de soixante motards, mène aussi des opérations d’intervention  »coups de poing » et a ainsi procédé au retrait 750 documents (permis de conduire et certificats d’immatriculation) et à la saisie de 601 vélomoteurs et quinze triporteurs. Ces derniers se sont transformés de leur mission initiale de transport de marchandises au transport clandestin des passagers, a-t-il noté.

Cette stratégie vise également à faire face aux infractions les plus courantes dans la métropole tels le non respect des feux de signalisation, l’excès de vitesse, le stationnement anarchique et la circulation en sens interdit qui restent les principales causes des accidents dans la ville, a expliqué le commandant.

Et de souligner que cette démarche a donné ses fruits, appelant les citoyens à adhérer à la réalisation des objectifs de cette stratégie et à développer la culture du respect du code de la route basée sur la tolérance et le respect d’autrui.

Mots Clefs:
Casablanca

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *