Plus de 50 morts dans les attentats de jeudi en Irak

0 commentaires, 12/07/2013, Par , Dans Flash

Au moins 51 personnes ont été tuées dans les attentats ayant secoué l’Irak jeudi, selon un nouveau bilan fourni vendredi par des sources policières et médicales.

Le bilan précédent faisait état d’une quarantaine de morts dans cette série d’attaques ayant visé des milices chargées de la protection des oléoducs et la communauté chiite.

L’attaque la plus sanglante a eu lieu sur une route entre Haditha et Baïji, à environ 200 km au nord de Bagdad où 11 miliciens chargés de la protection de l’oléoduc qui traverse cette région et trois soldats ont été tués, ont indiqué le lieutenant-colonel Majed Salah al-Nemraoui et le docteur Omar Adel.

Dans la soirée, quelques minutes après la rupture du jeûne du ramadan, un kamikaze conduisant une voiture piégée a fait exploser son véhicule près d’une tente où s’étaient rassemblés les invités à un enterrement chiite à Mouqdadiya, à 90 kilomètres au nord-est de Bagdad.

Un second kamikaze, cette fois à pied, a déclenché une ceinture d’explosifs au moment de l’arrivée des secours.

Au moins 10 personnes ont été tuées et 22 autres blessés, selon la police et une source médicale.

Neuf autres personnes ont été tuées et 21 blessées dans la soirée dans un village chiite au sud-ouest de Doujaïl, à 60 kilomètres au nord de Bagdad, par l’explosion d’une voiture piégée au moment où les habitants se regroupaient pour fêter la rupture du jeûne, selon un lieutenant-colonel de la police et un docteur de l’hôpital de Doujaïl.

D’autres attaques ont eu lieu notamment à Tikrit, à 160 kilomètres au nord de Bagdad, Mossoul, et Touz Khourmatou, dans le nord du pays, et à Khaldiah, près de Ramadi, et Falloujah, dans l’ouest de l’Irak.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *