Des peines entre 1 an et 6 ans de prison pour la cellule « Ansar al-Sharia au Maghreb islamique »

Des peines entre 1 an et 6 ans de prison pour la cellule « Ansar al-Sharia au Maghreb islamique »

La Chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel de Salé a prononcé, lundi, des peines allant d’un an à six ans de prison ferme à l’encontre de neuf personnes appartenant à la cellule appelée « Ansar al-Sharia au Maghreb islamique ».

Les prévenus ont été poursuivis pour les chefs de « constitution d’une bande criminelle en vue de préparer et commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public, d’appartenir à un groupe religieux non autorisé et de tenir des réunions publiques sans autorisation, avec récidive ».

La cellule « Ansar al-Sharia au Maghreb islamique » qui « planifiait des attentats contre des sites stratégiques dans plusieurs villes du royaume », selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, avait été démantelée fin 2012 par les services de la brigade nationale de la police judiciaire sur la base d’investigations menées par la Direction générale de la Surveillance du territoire national.

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *