Le Parlement Catalan rejéte une résolution hostile au Sahara

Le Parlement Catalan rejéte une résolution hostile au Sahara

Les ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc ont une nouvelle fois essuyé un échec cuisant après que le Parlement Catalan ait rejeté, jeudi à Barcelone, une résolution hostile à la question du Sahara marocain.

Les députés du parti Convergence et Union, du président du gouvernement local Artur Mars et du Parti Populaire catalan ont voté contre cette résolution qui n’a recueillie l’aval que des partis minoritaires à savoir le parti socialiste, le parti de la gauche républicaine et le mouvement de l’initiative pour une catalogne verte avec l’appui d’un parti de extrême gauche.

Il y a lieu de souligner que ce n’est pas la première fois que le Parlement de la région autonome de catalogne rejette une résolution hostile au Sahara marocain, d’autant que les partis majoritaires au sein l’institution législative catalane soutiennent le projet d’autonomie élargie au Sahara qui a été salué par la communauté internationale et les organisations onusiennes.

Des associations pro-polisario soutenues par certaines partis de gauche et d’extrême gauche tentent d’influencer l’opinion publique en catalogne pour entraver tout règlement du conflit artificiel imposé au Maroc par l’Algérie qui finance et héberge sur son territoire à Tindouf le mouvement séparatistes du polisario.

Le polisario est un mouvement séparatiste créé, hébergé et financé par l’Algérie depuis 1975. Ce mouvement de mercenaires par sa revendication, soutenue par le pouvoir algérien, de création d’un Etat factice au Maghreb bloque toute solution du conflit et tous les efforts d’intégration économique et sécuritaire régionale.

Mots Clefs:
EspagneMarocSahara

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *