Un Palestinien tué à Gaza par des soldats israéliens

0 commentaires, 01/10/2013, Par , Dans Flash

Un Palestinien a été tué lundi soir par des tirs israéliens dans la bande de Gaza alors qu’il tentait de pénétrer en Israël, a-t-on appris de sources concordantes.

Hweichel Abou Hweichel, 36 ans, a été tué par balles par des soldats israéliens qui ont également tiré des obus sur la localité de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, a précisé à l’AFP un porte-parole des services d’urgences du territoire gouverné par le mouvement islamiste Hamas, Achraf al-Qoudra.

Un autre Palestinien, qui se trouvait avec lui, a été blessé puis arrêté pour interrogatoire par l’armée israélienne, a précisé mardi à l’AFP une source de sécurité israélienne, ajoutant que l’homme tué n’était pas armé.

Les funérailles d’Abou Hweichel, enveloppé dans un linceul blanc, sans signe distinctif d’un groupe armé palestinien, ont eu lieu mardi en début d’après-midi. Selon ses proches, il tentait de se rendre clandestinement en Israël pour chercher du travail.

Le Centre palestinien pour les droits de l’Homme (PCHR), basé à Gaza, précise dans un communiqué qu’il « était vêtu d’habits civils et n’était muni d’aucun équipement », sous-entendu qu’il n’avait sur lui ni arme ni explosif.

L’ONG dénonce « la poursuite du recours à une force excessive par les forces israéliennes contre les civils palestiniens au mépris de leur vie et souligne que les infiltrations à travers la barrière frontalière avec la bande de Gaza se répètent en raison du blocus économique asphyxiant de Gaza ».

Auparavant, une porte-parole de l’armée israélienne avait fait état de deux Palestiniens « touchés » lundi soir par des tirs de soldats israéliens dans ce secteur.

Ces deux Palestiniens se sont approchés de la clôture frontalière avant de commencer à la cisailler, a affirmé cette porte-parole, ajoutant que les soldats israéliens avaient alors ouvert le feu sur eux.

Le 11 août, des soldats israéliens avaient tué un Palestinien et en avaient blessé un autre, également près de la frontière, dans la bande de Gaza.

En Cisjordanie, un activiste du mouvement radical Jihad islamique avait été tué le 17 septembre par l’armée israélienne lors de son arrestation dans le camp de réfugiés de Jénine (nord).

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *