Onze civils, dont sept fillettes, tués dans un raid aérien près de Damas

Onze civils, dont sept fillettes, tués dans un raid aérien près de Damas
0 commentaires, 17/01/2013, Par , Dans Monde

Onze civils, dont sept fillettes et trois femmes, ont été tués jeudi dans un raid aérien au sud de Damas, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

« Les chasseurs-bombardiers ont largué trois bombes » sur Husseiniyé, une « zone controlée par les rebelles », a précisé le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Il y a encore des corps sous les décombres, a-t-il ajouté, précisant que la plupart des victimes étaient des réfugiés palestiniens de Syrie installés dans ce quartier d’habitat informel qui accueille également de nombreux déplacés du Golan.

Selon l’OSDH, qui s’appuie sur un large réseau de militants et de médecins, plus de 3.500 enfants ont été tués depuis le début de la révolte contre le régime de Bachar Al-Assad en mars 2011.

Toujours près de Damas, un colonel à la retraite, frère d’un parlementaire, a été abattu par balle. L’OSDH a affirmé que des hommes armés avaient tiré sur lui, tandis que Sana accusait un « groupe terroriste armé », terme désignant les rebelles.

Dans le même temps à Rass al-Aïn, dans le nord-est kurde frontalier de la Turquie, des combats ont fait dix morts, dont sept rebelles et trois combattants d’un mouvement kurde armé pro-régime, selon l’OSDH, qui a ajouté qu’une soixantaine de combattants des deux parties avaient été blessés.

Ailleurs dans le pays, l’aviation menait également des raids meurtriers, notamment dans les provinces d’Idleb (nord-ouest) et de Hama (centre), selon l’OSDH.

Selon un premier bilan provisoire de l’ONG, 81 personnes ont péri en Syrie jeudi, dont 42 civils.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *