Nucléaire iranien : le président Rohani montre son optimisme

Nucléaire iranien : le président Rohani montre son optimisme

Le président iranien Hassan Rohani a affirmé samedi qu’il n’y a « rien qui ne puisse être résolu » dans les discussions sur le programme nucléaire iranien et qu’un accord était « possible », alors que les négociations avec les grandes puissances doivent reprendre mercredi prochain en Suisse.

« Dans ce cycle de négociations, des points de convergence sont apparus sur certains des sujets pour lesquels il y avait des divergences d’opinion, ce qui peut servir de fondation à un accord final », a déclaré le président iranien lors d’une visite effectuée dans un centre de rééducation pour vétérans.

« J’estime qu’un accord est possible. Il n’existe rien qui ne puisse être résolu et l’autre partie doit prendre sa décision finale pour cela », a-t-il ajouté.

Vendredi, les négociations de Lausanne sur le programme nucléaire iranien se sont interrompues pour quelques jours. La délégation de la république islamique a regagné Téhéran pour assister aux obsèques de la mère du président Hassan Rohani, morte à l’âge de 90 ans.

En attendant la reprise des négociations prévue mercredi, les puissances occidentales vont poursuivre leurs concertations. Le secrétaire d’Etat américain John Kerry va rencontrer ce samedi ses homologues français, allemand et britannique pour de nouvelles consultations.

À propos Boughanbour Salma

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *