Nouvelle opération de contre visite technique pour les autocars

Nouvelle opération de contre visite technique pour les autocars

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, a annoncé, mercredi à Rabat, l’adoption de la contre visite du contrôle technique des autocars, à travers les stations mobiles de contrôle technique, relevant du Centre national d’essais et d’homologation.

Le ministre a précisé dans un exposé, présenté lors d’une réunion du comité interministériel de la sécurité routière présidée par le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, que cette opération de contre visite sera réalisée selon un calendrier préétabli, indique un communiqué du ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique.

Dans ce cadre, M. Boulif a annoncé le lancement de l’opération de remise des avis de contravention à ses auteurs dans un délais ne dépassant pas 48 heures à partir de la date d’homologation de l’infraction par les contrôleurs.

Le ministre a également passé en revue les moyens nécessaires pour lutter contre les accidents de circulation durant la période estivale (de juillet à septembre) qui accapare 30 pc des taux de mortalité annuels dus aux accidents de la route, relevant que cette période est marquée par un excès de vitesse hors des périmètres urbains et une croissance de circulation routière outre les effets de la consommation d’alcool.

Il a fait savoir que 75,62 pc des victimes des accidents de circulation périssent sur les lieux du drame, alors que 20 pc perdent leur vie après leur transfert aux urgences et 16 pc meurent dans les 7 jours qui suivent l’accident, explique la même source.

M. Boulif a, à cet égard, assuré qu’une batterie de mesures relatives à la période estivale a été mise en place par son département en collaboration avec l’ensemble des intervenants, dont l’intensification des contrôles de vitesse par radar et la mise en œuvre du contrôle de la conduite sous l’effet de l’alcool et la programmation de campagnes de sensibilisation.

Les mesures concernent également l’intensification de la surveillance du respect du code de la route en milieu urbain, le renforcement des axes routiers par des unités de premiers secours, pendant la période d’été, outre l’entretien des panneaux de signalisation.

Concernant le programme relatif aux équipements de la sécurité routière pour la période 2014-2018, le ministre a souligné qu’il porte sur la mise à niveau des axes routiers qui connaissent un nombre accru d’accidents de la route, la construction des murs de protection de 734.000 mètres et le traitement de 457 points noirs.

Mots Clefs:
Maroctransport

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *