Nador: Seize projets de près de 500 MDH validés en 2011

Nador: Seize projets de près de 500 MDH validés en 2011
0 commentaires, 01/02/2012, Par , Dans Régions

Seize projets d’investissement d’une valeur de près 500 millions de dirhams ont été validés au cours de l’année 2011, a-t-on appris auprès du Centre régional d’investissement (CRI) de Nador et Driouch.Ces investissements approuvés par la Commission régionale des investissements de Nador et la Commission régionale chargée de certaines opérations foncières (CROF) touchent différents domaines d’activité notamment le tourisme et l’industrie, précise la même source.

Selon un document du CRI, ces projets dont le tourisme s’accapare la grande part des montants d’investissement avec plus de 300 MDH, devraient générer à terme plus de 500 postes d’emploi.

Les projets à vocation touristique portent sur la création des résidences touristiques, des complexes et des hotels dans les communes de Nador, Ras El Ma (Cap de l’Eau), M’talsa et Bni Chiker, précise un document du Centre régional d’investissement de Nador.

Le secteur industriel, quant à lui, sera renforcé par la création de huit projets dont des unités de fabrication de carrelage, de batterie, de confection et de textile, indique la même source, ajoutant que le secteur des loisirs verra également la création de nouveaux projets.

En 2010, douze projets d’une valeur globale dépassant les 500 MDH ont été validés par les deux commissions. Plus de 355 MDH ont été alloués à la réalisation de deux projets touristiques, rappelle-t-on.

La province de Nador recèle de multiples atouts pour assurer un role économique de premier ordre dans la région de l’Oriental et au niveau national. Grâce à sa situation géographique à proximité de l’Europe, Nador réalise des échanges commerciaux d’une valeur avantageuse et avec célérité.

Deuxième porte méditerranéenne du pays, cette ville affiche l’ambition de devenir une destination balnéaire de prédilection (200 km de littoral).

Par ailleurs, la province possède des terres agricoles riches bénéficiant d’un réseau d’irrigation couvrant plus de 30.000 ha mais aussi d’une main d’oeuvre abondante.

L’infrastructure portuaire et aéroportuaire moderne renforcée dernièrement par la réalisation de la rocade méditerranéenne et l’entrée en service de la ligne ferroviaire Taourirt-Nador, ferait de la province la destination privilégiée des investisseurs marocains et étrangers.

Mots Clefs:
MarocainsNador

À propos Yassine Nasim

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *