Morsi renouvelle son appel au départ d’Assad, qui « tue son peuple »

0 commentaires, 13/09/2012, Par , Dans Flash

Le président égyptien Mohamed Morsi a réaffirmé jeudi à Bruxelles que le Syrien Bachar al-Assad devait quitter le pouvoir car « il n’y a pas de place pour un président qui tue son peuple ».

M. Morsi s’est déclaré « tout à fait d’accord » avec le président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso qui a déclaré, en le recevant, qu’Assad « devait partir ».

« Assad ne mérite pas de rester président de la Syrie », a déclaré M. Barroso.

« Nous sommes tout à fait d’accord. Il n’y a pas de place pour un président qui tue son peuple », a ajouté M. Morsi devant la presse à l’issue d’une rencontre au siège de la Commission européenne.

« Il faut que cesse le bain de sang en Syrie », a-t-il dit.

Le président islamiste a déjà appelé à plusieurs reprises ces dernières semaines à un changement de régime à Damas, invitant le président syrien Bachar Al-Assad à « tirer les leçons de l’histoire récente », une allusion à la chute des régimes autoritaires confrontés à des révoltes populaires dans plusieurs pays arabes comme l’Egypte, la Tunisie et la Libye

Mots Clefs:
Libye

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *