Mohammedia : Décès d’une femme, lors de l’évacuation d’un bidonville

Mohammedia : Décès d’une femme, lors de l’évacuation d’un bidonville

Le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, a démenti lundi que le décès d’une femme lors de l’évacuation des habitants d’un bidonville à Mohammedia soit dû à une quelconque agression lors de l’intervention des forces de l’ordre, expliquant qu’il s’agit des conséquences d’une maladie dont souffrait la défunte.

La femme, qui souffrait d’une maladie, a insisté pour accompagner son frère, qui habitait dans un bidonville et qui a été transféré à l’hôpital après s’être volontairement cogné la tête contre le mur suite à son refus de quitter les lieux, a indiqué le ministre, en réponse à une question du groupe socialiste à la Chambre des représentants sur l’intervention des forces de l’ordre lors de l’évacuation des habitants d’un bidonville à Mohammedia, ajoutant que l’autopsie a révélé que le décès est dû à une maladie et non à une quelconque agression.

Les forces de l’ordre sont venues veiller à l’application d’un jugement relatif à l’évacuation 7 familles – d’un total de 17 familles – qui ont refusé d’évacuer les lieux, ajoutant que suite à un dialogue avec les autorités, six familles ont accepté de quitter les lieux alors que la famille de cette femme, qui a accompagné son frère à l’hôpital, a refusé.

L’évacuation des habitants du bidonville a été effectuée pour permettre la réalisation d’un projet d’installation de canaux d’eau et d’irrigation au profit de 5004 habitants d’une région située près de Mohammedia, a expliqué le ministre.

Mots Clefs:
Mohammedia

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *