Mohamed Ouzzine nie toute responsabilité dans l’élection de Fouzi Lekjaa a la téte du FRMF

Mohamed Ouzzine nie toute responsabilité dans l’élection de Fouzi Lekjaa a la téte du FRMF
0 commentaires, 19/11/2013, Par , Dans Couverture, Sport

Le gouvernement marocain s’est dégagé lundi de toute responsabilité dans l’élection controversée du nouveau président de la fédération marocaine de football (FRMF), invalidée le 15 par la Fifa.

Le département de la Jeunesse et des Sports « n’est pas responsable » du déroulement et du résultat de l’Assemblée générale de Skhirat (près de Rabat), qui a porté à la préidence Fouzi Lekjaa, un cadre du ministère des Finances, a assuré le ministre de tutelle, Mohamed Ouzzine.

Le ministère n’est intervenu que sur trois points relatifs au mode de scrutin de liste adopté pour l’élection, à la réduction du nombre de membres du bureau exécutif et à la garantie de la représentativité de la famille footballistique, a expliqué M. Ouzzine, interrogé par les députés sur les récents déboires de la FRMF.

Age de 43 ans, M. Lekjaa a été élu le 11 novembre à l’aube, après une nuit de pourparlers houleux qui ont manqué de virer au pugilat.

Le comité d’urgence de la Fédération internationale a toutefois invalidé l’élection et appelé à de nouvelles élections au premier semestre 2014 en estimant que la FRMF n’avait pas respecté les directives de la Fifa.

En attendant, la Fifa a ordonné que le comité exécutif sortant dirige la fédération. Le président sortant, Ali Fassi Fihri, qui ne se représentait pas, devrait donc demeurer provisoirement à son poste.

Le Maroc doit accueillir les éditions 2013 et 2014 du Mondial des clubs puis organiser la prochaine Coupe d’Afrique des nations en janvier 2015.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Yassine Nasim

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *