Miriem Bensalah réélu a la tête de la CGEM

Miriem Bensalah réélu a la tête de la CGEM

La première femme élue à la tête du patronat marocain, Miriem Bensalah-Chaqroun, a décroché mardi un deuxième mandat de trois ans comme présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), a-t-on appris auprès de la CGEM.

Seule candidate à sa succession, Mme Bensalah-Chaqroun, 52 ans, a obtenu 2892 voix sur 2937 suffrages exprimés, lors d’une assemblée générale élective à Casablanca, la capitale économique du Maroc, selon la même source.

« Dans le cadre de ce nouveau mandat, la CGEM compte se mobiliser pour des entreprises plus fortes et pour un modèle de compétitivité et de croissance solide », a déclaré à l’AFP la « patronne des patrons » marocains.

« Nous comptons démultiplier les opportunités de développement au Maroc et à l’international, oeuvrer pour améliorer le climat des affaires, promouvoir une concurrence saine et loyale et préserver un climat social sain et responsable », a-t-elle ajouté.

Diplômée de l’Université de Dallas (USA) et de l’Ecole supérieure de commerce de Paris (ESCP), Miriem Bensalah-Chaqroun est notamment administratrice au sein de Holmarcom, un des principaux groupes industriels du royaume, et dirige à ce titre « Les Eaux minérales d’Oulmès », numéro un du secteur.

Régulièrement citée par Forbes Middle-East parmi les femmes les plus influentes du monde arabe, elle aura pour vice-président Mohamed Talal, diplômé de plusieurs grandes écoles dont celle des Mines d’Alès (France), actuel patron d’une société de logistique.

Créée en 1947, la CGEM est une association privée qui regroupe des milliers d’entrepreneurs de « toutes tailles et de tous les secteurs » (industrie, commerce et services).

Mots Clefs:
Maroc

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *