Mezouar poursuit le journal « Annas » pour « informations mensongères »

Mezouar poursuit le journal « Annas »  pour « informations mensongères »

M. Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, a décidé de poursuivre en justice le journal « Annas » pour « informations mensongères et atteinte à l’honneur et à la dignité », a-t-on appris mardi auprès de sa défense.

« A son retour des visites de travail qu’il a effectuées au Pérou et en République Dominicaine et suite à une réunion avec ses avocats et après avoir pris connaissance des tenants et aboutissants de l’affaire relative aux allégations mensongères dont il a été victime de la part du journal Annas, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Salaheddine Mezouar, a décidé de poursuivre en justice ledit journal, vu le caractère dangereux des accusations qui y étaient publiées, notamment les informations fallacieuses selon lesquelles M. Mezouar serait détenteur de la nationalité française », a précisé la défense du ministre.

Ces accusations, a ajouté la même source, constituent « une atteinte à la dignité et à l’honneur du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération ».

Le journal Annas avait écrit, récemment, que M. Mezouar serait titulaire de la nationalité française. Ce dernier avait affirmé dans un démenti transmis à la MAP que ces informations sont « erronées et dénuées de toute crédibilité ».

M. Mezouar avait indiqué que, contrairement à « l’acharnement et à la calomnie » à son endroit et aux « informations erronées et dénuées de toute crédibilité » publiées par le journal, « il détient uniquement la nationalité marocaine qu’il est fier de porter au service de sa patrie et de son Roi ».

« Cette information erronée, dénuée de tout fondement et attentatoire à sa personne, à sa dignité et à l’image du pays, constitue une grave déviation vis-à-vis de la déontologie de la profession de journalisme », avait-t-il souligné dans un communiqué, se disant qu’il se réservait « le droit que lui garantit la loi de recourir à la justice pour défendre son honneur et sa dignité »

Mots Clefs:
justiceMarocPresse

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *