Mecque : au moins 107 morts dans la chute d’une grue sur la Grande Mosquée (VIDEOS)

Au moins 107 personnes ont été tuées et 238 blessées vendredi lorsqu’une grue s’est effondrée sur la Grande mosquée de La Mecque, dans l’ouest de l’Arabie saoudite, un drame qui survient à une dizaine de jours du grand pèlerinage des musulmans, selon un nouveau bilan.

Le royaume va accueillir des centaines de milliers de pèlerins pour le hajj –qui doit débuter le 21 ou le 22 septembre–, l’un des cinq piliers de l’islam que tout fidèle est censé accomplir au moins une fois dans sa vie s’il en a les moyens.

Selon l’agence officielle saoudienne SPA, près de 800.000 pèlerins sont déjà arrivés dans le pays.

Cité par l’agence de presse iranienne Irna, le directeur de l’Organisation du hajj a indiqué que 15 pèlerins iraniens avaient été blessés. Trois ont notamment eu des membres fracturés, selon Saeid Ohadi.

Le porte-parole des deux saintes mosquées (La Mecque et Médine), Ahmed ben Mohamed al-Mansouri, cité par la SPA, a indiqué que la grue était tombée à 17H10 (14H10 GMT) « en raison de vents violents et de fortes pluies ».

Abdel Aziz Naqour, qui a dit travailler à la mosquée, a déclaré à l’AFP qu’il avait vu la grue tomber après qu’elle eut été frappée par les intempéries.

« S’il n’y avait pas eu le pont Al-Tawaf, le bilan des victimes aurait été pire », a-t-il dit en référence à un passage couvert qui entoure la Kaaba et qui a amorti la chute de la grue.

La Kaaba est un imposant édifice en forme cubique dont les pèlerins font sept fois le tour pendant le pèlerinage, et en direction de laquelle les musulmans prient cinq fois par jour.

Le gouverneur de la région de La Mecque, le prince Khaled al-Faiçal a ordonné l’ouverture d’une enquête, et se dirigeait vers la mosquée, selon le compte officiel Twitter àmakkahregion.

Irfan al-Alawi, co-créateur de la Fondation pour la recherche du patrimoine islamique, basée à la Mecque, estime que les autorités ont fait preuve de négligence face au danger que représentait ses grues.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *