Marrakech s’effondre sous la pluie

Marrakech s’effondre sous la pluie

Des pluies diluviennes se sont abattues, mardi soir à Marrakech, occasionnant « l’effondrement partiel » de sept maisons, a-t-on appris des autorités locales qui ne signalent pour le moment aucune victime.

En l’espace de trois heures, des pluies orageuses ont cumulé plus de 58 mm, occasionnant des inondations sur plusieurs artères de la ville.

Les maisons effondrées se situent à douar Sgharna Sghir (périmètre urbain de Marrakech) et au quartier Sidi Youssef Ben Ali. Les autorités locales, la protection civile et les services de la RADEMA se sont mobilisés pour faire face à cette situation et intervenir à temps dans les situations d’urgence.

Au quartier Mellah dans l’ancienne médina, les autorités locales ont évacués les habitants de plusieurs maisons menaçant ruines par mesure de précaution.

En plus des opérations menées sur les lieux affectés, l’on apprend auprès des autorités locales que des moyens techniques et logistiques importants sont entrain d’être acheminés pour entamer les opérations de déblayage et d’évacuation des eaux.


VIDEO

la menace de l’Oued Iffil s’est dissipée

La menace de la crue de l’Oued Iffil, qui traverse une partie de la ville de Marrakech, s’est dissipée quelques heures après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville mardi soir, a-t-on appris auprès du poste de commandement (PC) établi à la Wilaya de Marrakech.

Même si le niveau de l’Oued a considérablement monté, la menace de cette crue a commencé à baisser vers 2h30 du matin, a-t-on précisé auprès du PC établi à la wilaya de Marrakech, piloté par le wali de la région en présence des représentants des autorités locales et des différents services concernés.

En l’espace de trois heures, des pluies orageuses ont cumulé plus de 58 mm, occasionnant des inondations sur plusieurs artères de la ville et l’effondrement de sept maisons, sans faire de victimes.

Les maisons effondrées se situent à douar Sgharna Sghir (périmètre urbain de Marrakech) et au quartier Sidi Youssef Ben Ali. Les autorités locales, la protection civile et les services de la RADEMA se sont mobilisés pour faire face à cette situation et intervenir à temps dans les situations d’urgence. Un PC a été installé à la wilaya de Marrakech pour suivre l’évolution de la situation et ordonner les interventions nécessaires.

Au quartier Mellah dans l’ancienne médina, les autorités locales ont évacués les habitants de plusieurs maisons menaçant ruines par mesure de précaution.

Mots Clefs:
Marrakech

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *