Marrakech, festivités, célébrités et forces de sécurité

Marrakech, festivités, célébrités et forces de sécurité

Marrakech s’apprête à recevoir cette fin d’année, et pour la troisième fois consécutive, l’ancien locataire du palais de l’Elysée, Nicolas Sarkozy et sa douce moitié Carla Bruni, avec leur fille Julia ; le couple présidentiel devrait être l’hote du roi Mohammed VI, et résider en son palais de Jnane Lekbir à la Palmeraie. Sarkozy et les siens ne devraient cependant pas être les seuls à venir festoyer à Marrakech cette fin d’année, puisque l’émir du Qatar est également attendu dans quelques jours ; cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani sera accompagné de son épouse cheikha Mouza.

Les deux couples seront aussi rejoints par l’ancien directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, puis, séparément, par l’ancienne épouse de Sarkozy, Cécilia et son mari Richard Attias, publicitaire de son état.

Le somptueux et légendaire hotel de la Mamounia s’apprête à recevoir, à son tour, du beau monde ; depuis quelques semaines, il est placé en état d’alerte générale pour assurer et rassurer les hotes de marque qui devraient y arriver incessamment, comme l’épouse du prince héritier d’Arabie Saoudite, vice-premier ministre etc…

Une autre visite de qualité, celle d’Hillary Clinton, l’encore Secrétaire d’Etat américaine, une habituée de Marrakech, qui viendra y passer une période de convalescence suite à la fin de sa mission au Département d’Etat et de sa maladie qui l’avait clouée au lit voici quelques jours, pour quelques jours.

Il n’y aura cependant pas que des politiques, anciens politiques ou conjoints et/ou ex conjoints de politiques, les hommes et femmes des arts et du sport sont aussi attendus dans la Ville ocre en cette fin de semaine, de mois et d’année. Revue : Jamal Debbouze et sa dulcinée, des joueurs du Barça qui iront faire relâche dans des riads de l’ancienne médina, plus précisément à la Kasbah, comme Iniesta ou Xavier Fernandes, mais aussi d’anciennes gloires du ballon rond comme Zineddine Zidane, Lassana Diara, ou encore Benzema, toujours en activité et en action.

Et donc, comme l’année passée, les people seront là, et les mesures strictes de sécurité pour les protéger seront là aussi. Dans un acte sans précédent, et cependant fort louable, la préfecture de police de Marrakech a publié un communiqué à l’attention du public, y disant en substance qu’en raison de l’évènement constitué par les fêtes de fin d’année, et en réponse aux attentes des résidents nationaux et/ou étrangers et des visiteurs nationaux et/ou étrangers, et eu égard à l’affluence que connaît la ville en cette occasion, les services de la préfecture de police prendront les dispositions jugées utiles pour régler et fluidifier la circulation dans les grandes artères de la cité, comme les boulevards Mohammed V et VI, Abdelkrim Khattabi, et la Place Jamaâ el Fna et alentours… Quatre zones de sécurité sont délimitées, de même que 13 arrondissements de police, le tout en service permanent, et les agents de faction pourront être appelés à toute heure.

Les Marrakchis craignent en effet que les mêmes mésaventures de l’année dernière ne se produisent encore une fois, comme les vols à l’arraché commis contre les touristes par des voleurs, les attaques aux cailloux menés contre les véhicules de police par des mineurs, au quartier Guéliz, ou encore ces actes de vandalisme éthylique commis par d’autres jeunes près de la mosquée Koutoubia, avant l’intervention de nombreux agents des forces de l’ordre qui avaient interpellé et arrêté d’encore plus nombreuses personnes pour des motifs très variés, mais finalement semblables, commençant par l’ivresse sur la voie publique et s’achevant par le vol, passant par quelques activités de proxénétisme… Tout ce monde, une fois aux commissariats, avait été interrogé par la police qui, pour les mineurs, avait convoqué les parents et tout le monde, ascendants et descendants, avaient juré qu’ils ne commettraient plus pareils actes en pareilles occasions…

Mots Clefs:
Marrakech

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *