Deux Marocains arrêtés pour « propagande » en faveur de Daech sur Internet

Deux Marocains arrêtés pour « propagande » en faveur de Daech sur Internet

Deux personnes accusées de faire de la « propagande » sur internet au profit du groupe jihadiste Daech ont été arrêtées dans le nord du Maroc, a annoncé mardi le ministère de l’Intérieur.

Un premier suspect a été arrêté lundi à Al-Hoceima pour avoir publié sur internet des « écrits, des photos et des enregistrements » faisant l’apologie des « opérations terroristes sauvages » commises par les combattants du groupe Daech, qui se sont emparés de vastes régions en Irak et en Syrie, selon le texte.

Le second, un « ancien détenu dans le cadre d’affaires de terrorisme », a lui été interpellé mardi à Oujda (nord-est), a-t-on précisé. Il avait « fait allégeance au chef de Daech, Abou Bakr al-Baghdadi » et appelait à mener des « opérations de destruction », à travers ses écrits sur internet.

Les deux suspects, dont l’identité n’est pas précisée, « seront présentés à la justice dès la fin des investigations », menées sous la supervision du parquet, conclut le communiqué.

Le gouvernement marocain a récemment adopté un projet de loi visant à renforcer sa législation antiterroriste afin de lutter en particulier contre l’enrôlement de ressortissants par Daech.

Plus de 2.000 jihadistes marocains –en comptabilisant les binationaux– combattent actuellement en Syrie et en Irak, selon Rabat.

Le Maroc, qui dit craindre qu’ils profitent de cette expérience pour perpétrer des attentats à leur retour, a annoncé un renforcement des mesures de sécurité.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *