Maroc: un match du Raja déplacé pour la venue de François Hollande, les Rajaouis en colére

Maroc: un match du Raja déplacé pour la venue de François Hollande, les Rajaouis en colére
0 commentaires, 01/04/2013, Par , Dans Sport

La visite d’Etat du président français François Hollande, mercredi et jeudi, ne fait pas que des heureux au Maroc: elle a contraint à délocaliser un match du Raja, un club phare du royaume, à une centaine de kilomètres de Casablanca, entraînant les protestations des fans.

La rencontre, une demi-finale de la Coupe des clubs de l’Union arabe de football (UAFA) face aux Koweïtiens d’Al Arabi, était prévue mercredi soir dans la capitale économique du pays. Mais le Raja Casablanca a annoncé dimanche soir sur son site internet qu’elle était finalement délocalisée à El-Jadida, « en raison des conditions d’organisation ».

Avec la venue de François Hollande, qui sera précisément à Casablanca mercredi, « les organisateurs et responsables de la sécurité ont estimé que nous ne pouvions pas jouer ce soir-là », a indiqué à l’AFP le directeur général du club, Mohamed Naciri.

« Nous avons demandé à nos amis koweïtiens, qui sont là depuis samedi dernier, s’il était possible de déplacer la rencontre à mardi ou jeudi. Mais ils n’ont pas donné suite à cette demande. Il n’y a pas eu d’autre choix » que de délocaliser, a-t-il ajouté.

Pour exprimer leur mécontentement, plusieurs dizaines de supporteurs du Raja ont pris d’assaut la page de François Hollande sur le réseau social Facebook, certains demandant au chef de l’Etat français d’intervenir contre cette décision… voire de décaler sa venue.

Outre la distance, le Grand Stade d’El-Jadida ne peut contenir que 15.000 spectateurs, selon le site internet de France Télévisions, contre près de 50.000 au stade Mohamed-V de Casablanca.

« Financièrement, le Raja ne couvrira pas ses dépenses, surtout avec la promesse de double prime pour les joueurs s’ils gagnent », a ajouté un ancien dirigeant du club, sous couvert d’anonymat.

Si la démarche des fans a peu de chances d’aboutir, ils pourront peut-être se consoler en cas de qualification de leurs protégés: au match aller, le 12 mars à Koweït City, le Raja Casablanca avait obtenu un match nul prometteur (1-1).

Mots Clefs:
Maroc

À propos Yassine Nasim

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *