Maroc Telecom achète les part de Etisalat en Afrique

Maroc Telecom achète les part de Etisalat en Afrique

Maroc Telecom a annoncé lundi la signature d’un accord d’un montant de 650 millions de dollars visant l’acquisition de filiales africaines de l’opérateur émirati Etisalat, son futur actionnaire majoritaire en remplacement du Français Vivendi.

Cet accord prévoit l’acquisition des filiales « au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Niger, en République centrafricaine et au Togo », indique dans un communiqué Maroc Telecom, ajoutant qu’il porte « sur la reprise de la participation d’Etisalat dans ces opérateurs ainsi que sur le rachat des prêts d’actionnaires ».

Le groupe marocain note par ailleurs que sa conclusion est « soumise à un certain nombre de conditions, en particulier la finalisation » de l’accord signé en novembre 2013 entre Etisalat et Vivendi, qui prévoit la cession par la Français de sa participation de 53% dans Maroc Telecom.

Selon la presse marocaine, cette cession, d’un montant de 4,2 milliards d’euros, devrait être effective très prochainement. A ce titre, Etisalat a annoncé fin avril avoir levé 3,15 mds d’euros auprès de 17 banques locales et internationales.

Maroc Telecom, dont l’Etat marocain détient 30% des parts, est déjà présent dans plusieurs pays d’Afrique, à travers ses propres filiales en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso et au Gabon.

L’an dernier, son PDG Abdeslam Ahizoune avait souligné vouloir poursuivre le développement du groupe sur le continent, même sans Vivendi.

A fin 2013, Maroc Telecom a enregistré un chiffre d’affaires en léger repli (-4,3%), à quelque 2,5 milliards d’euros, en raison principalement d’une forte baisse des tarifs de la téléphonie mobile dans le royaume. Ses seuls revenus à l’international ont en revanche connu une croissance de 9,5%, à plus de 700 millions d’euros.

Mots Clefs:
AfriqueMaroc

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *