Maroc : Taux de remplissage de 72,3% des barrages

Maroc : Taux de remplissage de 72,3% des barrages

Les retenues des principaux barrages du Royaume, tous usages confondus, ont atteint 11,33 milliards de m3 à la date du 25 décembre 2014, enregistrant ainsi un taux de remplissage de 72,3 pc, contre 10,07 milliards de m3 (64,3 pc) à la même date de l’année précédente, relève-t-on sur la situation journalière des barrages, publiée sur le site ministère délégué chargé de l’eau.

Six barrages ont ainsi pu atteindre un niveau optimal avec un taux de remplissage de l’ordre de 100 pc et à la faveur des importantes et exceptionnelles précipitations qui se sont abattues dernièrement sur l’ensemble du territoire nationale. Il s’agit de Mansour Eddahbi qui est passé de 32,1 pc le 25 décembre 2013 à 100 pc le même jour de 2014, de Yaacoub Mansour (de 16,1 pc à 100 pc), Bouhouda (de 90,2 pc à 100 pc), Imi El Kheng (de 59,5 pc à 100 pc), Nakhla (de 31 pc à 100 pc) et de Sidi Said Maachou qui a pu, quant à lui, conserver son niveau optimal avec un taux de remplissage de l’ordre de 100 pc.

Une progression des taux de remplissage a été constatée essentiellement au barrage de Oued El Makhazine qui est passé de 69 pc au 25 décembre 2013 à 92,3 pc, Youssef Ben Tachfine (40,9 pc à 90,6 pc) Moulay Youssef (de 44,5 pc à 99,2 pc), Barrage sur Oued ZA (de 89,6 pc à 91,3 pc) et Garde Sebou (de 96,6 pc à 97,7 pc).

Le Département relève, toutefois, des baisses des réserves d’eau dans certains barrages, tels ceux de Mohamed V (passé de 72,7 à 47,9 pc), Bin El Ouidane (passé de 70,3 pc à 64,3 pc) et Ahmed Al Honssali (passé de 71 pc à 57,3 pc).

Les retenues des principaux barrages du Royaume, tous usages confondus ont atteint 10,29 milliards de m3 à la date du 02 décembre 2014, enregistrant ainsi un taux de remplissage de 65,7 pc, contre 10,18 milliards de m3 (65 pc) à la même date de l’année précédente, favorisé par les importantes précipitations exceptionnelles qui se sont abattues durant cette période sur plusieurs régions du Royaume, rappelle-t-on.

Mots Clefs:
Maroc

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *