Maroc / Santé : Un projet de loi pour garantir au patients les service des cliniques privées

Maroc / Santé : Un projet de loi pour garantir au patients les service des cliniques privées

L’adoption du projet de loi n 13-131 relatif à la pratique de la médecine permettra de dépasser nombre de disfonctionnements que connaissent plusieurs cliniques privées, a indiqué mardi le ministre de la Santé, EL Houssaine Louardi.

En réponse à une question sur les cliniques privées à la Chambre des Conseillers, M. Louardi a souligné que ce projet de loi comble les lacunes de la loi n 10- 94 et assure davantage de garanties pour les services fournis aux patients dans les cliniques privées, en particulier la transparence.

Ce projet permettra de renforcer les garanties juridiques pour assurer la transparence des services des cliniques privées tels que l’obligation de l’affichage des prix, la publication et la déclaration des noms des médecins dans ces cliniques, l’adoption de procédures techniques claires pour le contrôle au niveau des cabinets et l’interdiction des moyens de paiements illégaux, a expliqué le ministre, ajoutant que ce projet stipule des sanctions à l’encontre des contrevenants.

Selon M. Louardi, le succès de ces procédures et l’amélioration des services de santé sont tributaires de la disponibilité d’une carte sanitaire, achevées récemment, qui permettra d’encadrer et de définir l’offre de santé publique et privée pour surmonter les disparités existant entre les différentes régions, outre la généralisation de la couverture médicale, qui devrait être élargie à l’ensemble des citoyens.

Par ailleurs, en réponse à une autre question sur le « déficit en cadres médicaux dans les zones rurales et montagneuses », le ministre a relevé que plus de 70 pc des emplois dans le secteur de la santé au titre de l’année en cours et prévu pour l’année 2015 seront destinés à fournir des services de santé aux habitants du monde rural, qui souffrent d’une carence au niveau des cadres de santé.

Il a ajouté que le ministère prévoit de renforcer le partenariat avec le secteur privé afin de créer des cliniques privées dans les zones rurales et de soutenir la création d’hôpitaux mobiles.

Mots Clefs:
Marocsanté

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *