Maroc : mort d’un détenu qui observait une grève de la faim

Maroc : mort d’un détenu qui observait une grève de la faim

Un détenu est décédé au Maroc alors qu’il observait depuis la mi-mai une grève de la faim pour protester contre sa condamnation à perpétuité pour un homicide volontaire, a annoncé mercredi la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion (DGAPR).

« Le détenu Abdelati Zouhri, incarcéré à la prison de Beni Mellal (centre), est décédé mardi à l’hôpital provincial de la ville suite à une grève illimitée de la faim entamée le 13 mai », a indiqué la DGAPR dans un communiqué cité par l’agence officielle MAP.

Depuis la mi-mai, l’homme, dont l’âge n’a pas été précisé, avait effectué plusieurs séjours à l’hôpital, dans le cadre du suivi de son état de santé par le service médical de la prison, selon la même source. Il avait été de nouveau admis dimanche dernier.

Ce prisonnier avait été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, à une date indéterminée, pour « meurtre avec préméditation, constitution d’une bande criminelle et vol qualifié ».

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *