Maroc : Les six ministres de l’Istiqlal présentent leur démission ce mardi

Maroc : Les six ministres de l’Istiqlal présentent leur démission ce mardi

Les six ministres que compte le Parti de l’Istiqlal au sein de la coalition au pouvoir au Maroc vont présenter leur démission ce mardi en raison d’un désaccord avec leurs partenaires de gouvernement sur une réforme des subventions, a annoncé un responsable de cette formation conservatrice.

Le Parti de l’Istiqlal gouverne en coalition avec le Parti de la Justice et du développement (PJD, islamiste), qui a remporté les élections législatives de 2011, tenues après l’adoption d’une nouvelle Constitution proposée par le roi Mohamed VI pour ramener le calme après une série de manifestations du « printemps arabe ».

« Nos ministres présenteront leur démission mardi au Premier ministre, nous ne sommes plus membres de cette coalition », aannoncé le porte-parole d’Istiqlal, Adil Benhamza.

On ignore si le roi acceptera ou non leur démission, même si, selon certains politologues, la décision de l’Istiqlal ne semble pas être spontanée et pourrait avoir reçu un certain soutien de la part du palais.

L’Istiqlal, qui contrôle le ministère des Finances et cinq autres portefeuilles, entend ainsi se désolidariser d’un projet gouvernemental consistant à déréglementer les prix de certaines denrées de base après le mois du ramadan. L’Istiqlal estime qu’une telle libération des prix risque de nuire aux Marocains les plus défavorisés.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *