Maroc : Les familles des salafistes détenus manifeste pour la libération de leurs proches

Maroc : Les familles des salafistes détenus manifeste pour la libération de leurs proches

Des dizaines de familles de détenus salafistes ont manifesté jeudi à Rabat pour la libération de leurs proches, pour la plupart arrêtés après les attentats de 2003 à Casablanca, qui avaient fait des dizaines de morts.

Un premier rassemblement a été tenu dans la matinée devant le ministère de la Justice, suivi d’un autre quelques heures plus tard face au Parlement, dans le centre de la capitale marocaine. Ils se sont déroulés dans le calme, sous surveillance policière.

« Dix années ont passé, combien d’autres? », « Nous avons grandi loin de nos pères », ont clamé les quelque 150 manifestants, dont des femmes et des enfants, qui ont protesté de l’innocence de leurs proches.

Des milliers d’islamistes, accusés de « terrorisme », ont été interpellés à la suite des attentats suicide du 16 mai 2003 à Casablanca, perpétrés par 12 kamikazes, qui avaient fait 33 morts. En 2007, la capitale économique avait été visée par une autre attaque, qui n’avait toutefois pas fait de mort, hormis un kamikaze.

« Je suis venu de Tanger (nord) pour défendre mon père. Il a été arrêté simplement parce que c’est un bon musulman », a déclaré, en marge du rassemblement, Ahmed, 12 ans.

« Ils sont détenus parce qu’ils avaient exprimé des opinions hostiles à la politique américaine dans le monde arabo-musulman », a pour sa part affirmé à l’AFP Issam Chouiri, l’un des responsables du Comité pour la défense des détenus islamistes.

Depuis 2003, les autorités marocaines ont annoncé le démantèlement de plus d’une centaine de cellules islamistes, la plupart liées à Al-Qaïda.

La dernière opération policière en date remonte à la semaine passée: active dans le centre du pays, la cellule, en relation avec Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), « projetait de mener une opération terroriste ciblée », a indiqué le ministère marocain de l’Intérieur.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *