Cooperation entre Le Maroc et l’Egypte dans le domaine de la recherche scientifique

Cooperation entre Le Maroc et l’Egypte dans le domaine de la recherche scientifique

Le Maroc et l’Egypte se sont mis d’accord sur la réalisation de 15 projets de recherche sur un total de 48 projets proposés, a annoncé le ministre égyptien de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Wael El Degwy.

« Ces projets portent sur la biotechnologie et ses applications dans l’agriculture, les énergies nouvelles et renouvelables , l’assainissement et le traitement des eaux usées, les nouveaux outils pour détecter et traiter les cancers et les sciences de la terre », a souligné M. El Degwy, cité samedi par l’Agence de presse officielle MENA.

Le ministre, qui avait présidé récemment au Maroc la délégation égyptienne participante aux travaux de la cinquième session de la commission technique mixte maroco-égyptienne de coopération dans le domaine scientifique, a souligné que la rencontre a permis d’évaluer le premier programme relatif au protocole de coopération scientifique et technologique (2005-2009) entre les universités marocaines et égyptiennes.

M. El Degwy a également fait savoir que la sixième session de ladite commission est prévue en 2015 au Caire, notant l’importance de la rencontre qui reflète directement la volonté des deux pays à renforcer les liens d’une coopération fructueuse, notamment dans le domaine de la recherche scientifique.

Il a, en outre, souligné que la commission technique mixte maroco-égyptienne constitue également un outil de consultation, de coordination et de coopération stratégique dans le domaine de la recherche scientifique et du développement technologique.

Le responsable égyptien, qui a affirmé l’existence de plusieurs domaines communs en matière de recherche scientifique, a souligné que la signature du programme exécutif du protocole de coopération scientifique et technologique (2005-2009) constitue une feuille de route pour soutenir et développer les liens de coopération scientifique et l’échange d’expériences entre les chercheurs égyptiens et marocains travaillant dans les universités, centres et instituts de recherche dans les deux pays.

Mots Clefs:
EducationMaroc

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *