Maroc : Le rapporteur de l’ONU à Casablanca sur la situation des jeunes domestiques « petites bonnes »

Maroc : Le rapporteur de l’ONU à Casablanca sur la situation des jeunes domestiques « petites bonnes »

Le rapporteur spécial de l’ONU sur la traite des êtres humains, en mission au Maroc, s’est entretenu mercredi à Casablanca (ouest) de la situation des jeunes domestiques avec une association locale, a-t-on appris auprès d’un responsable de cette ONG.

Mme Joy Ngozi Ezeilo effectue jusqu’à vendredi une visite dans le royaume, dans le sillage d’autres rapporteurs de l’ONU dont celui sur la torture, en septembre dernier.

Mercredi, elle a notamment rencontré le président de l’Insaf, une association luttant contre le fléau des « petites bonnes » : au Maroc, des dizaines de milliers d’adolescentes ou d’enfants sont exploitées en tant que domestiques, selon des ONG dont Human Rights Watch (HRW).

« J’ai dit à Mme Ezeilo que la volonté ne suffit pas. Il faut des mesures concrètes pour que les mineures qui travaillent aujourd’hui (comme domestiques) s’orientent vers l’école », a déclaré à l’AFP Omar el-Kindi, à l’issue de cette rencontre.

M. Kindi a fait valoir qu’un projet de loi interdisant cette pratique avait été rédigé par le précédent gouvernement, mais n’avait toujours pas été définitivement adopté par le Parlement.

Il prévoit notamment une peine de prison ferme et de lourdes amendes pour toute personne employant des enfants de moins de 15 ans comme domestiques.

Depuis son arrivée au Maroc lundi, la responsable onusienne a également rencontré des officiels marocains dont le ministre délégué à la Coopération, Youssef Amrani.

M. Amrani a assuré à son interlocutrice que le royaume appréhendait la lutte contre le trafic des êtres humains « dans le respect des droits fondamentaux et la dignité des migrants », a rapporté l’agence MAP.

Selon des associations, de 20.000 à 25.000 migrants originaires du sud du Sahara se trouvaient fin 2012 sur le sol marocain, dans l’espoir initial d’un passage en Espagne.

« Ma visite a pour objectif d’examiner les efforts entrepris par le Maroc en matière de lutte contre les trafics des personnes » et de préparer « des recommandations », a pour sa part noté Mme Ezeilo en entamant sa mission,

Mots Clefs:
Maroc

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *