Maroc : Le gouvernement etudie une diminution des subventions des produits de base prochainement

Maroc : Le gouvernement etudie une diminution des subventions des produits de base prochainement

Le gouvernement marocain va entamer dans les deux semaines à venir une diminution des subventions des produits de première nécessité, a annoncé leministre délégué aux Affaires générales et à la Gouvernance,Mohamed Najib Boulif.

Le gouvernement a retardé la mise en place de ces mesuresrecommandées par le Fonds monétaire international (FMI), enraison de leur caractère hautement politique.

« Nous allons activer dans les deux prochaines semaines -avant le ramadan – l’ajustement automatique des prix pour lesproduits énergétiques et le sucre, à l’exception du gaz deville », a déclaré le ministre jeudi soir dans une interview àReuters.

Cette annonce intervient quelques jours après une visite auMaroc d’une délégation du FMI venue faire un audit des financesdu royaume.

Le ramadan débute le 10 juillet, et la mise en place de cesdispositions avant le mois de je ne, période de dépenses pourles Marocains, risque de provoquer la polémique dans le pays.

Mohamed Najib Boulif a souligné qu’il ne s’agissait pasd’une libéralisation totale des prix et que des plafonds, qu’iln’a pas fixés, seraient imposés.

Le FMI a approuvé en ao t dernier une ligne de crédit de 6,2milliard de dollars au Maroc sur deux ans, tout en exhortantRabat à réformer le système de soutien des prix et celui desretraites.

« Nous avons donné notre accord à ces mesures », a indiqué leministre, membre comme le chef du gouvernement, AbdelilahBenkirane, du parti islamiste de la Justice et du Développement.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *