Maroc : France 24 interdite de tournage faute d’autorisation

Maroc : France 24 interdite de tournage faute d’autorisation

Les autorités marocaines sont intervenues vendredi après-midi à Rabat pour empêcher le tournage d’une émission de la chaîne arabophone de France 24, évoquant l’absence d’autorisation, ont indiqué la préfecture de la ville et des participants.

L’émission « Hadith al Awassime » (« On en parle dans les capitales »), qui se déroulait « dans une salle louée par la production », a été interrompue par un « pacha » (agent local du ministère de l’Intérieur, ndlr), accompagné de membres des forces de l’ordre, a déclaré Jamal Boudouma, son présentateur.

Cet agent a réclamé la saisie des enregistrements, ce que l’équipe a dans un premier temps refusé, selon la même source. Après plus d’une heure de blocage, les responsables de l’émission, retenus sur les lieux, ont finalement accepté de remettre ces enregistrements, a-t-on ajouté.

Dans un communiqué, la préfecture de Rabat a affirmé que cette intervention avait été motivée par l’absence d’autorisation. L’équipe de France 24 « a été surprise en plein tournage dans une villa d’hôtes (…), alors qu’ils ne disposaient pas d’autorisation ni de cartes d’accréditation », a-t-elle indiqué.

Cette émission, qui a déjà effectué plusieurs tournages au Maroc ces dernières années, portait sur « l’humour comme moyen d’expression » et comptait parmi ses invités « la journaliste Sanae El Aji, le caricaturiste Khalid Gueddar et l’humoriste controversé Ahmed Senoussi, d’après les sites d’information Media 24 et Tel Quel.ma.

« Nous avons de bonnes relations avec le Maroc. (…) Je ne comprends pas. C’est la première fois, à ma connaissance, que nous rencontrons ce type de problème », a réagi auprès Marc Saikali, directeur de France 24.

« C’était une émission sur le thème de l’ironie artistique, de l’ironie journalistique », a-t-il ajouté, relevant par ailleurs qu’elle n’avait « rien à voir avec les récentes tensions entre la France et le Maroc ».

Mots Clefs:
FranceMarocPresse

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *