Maroc foot hooliganisme : 157 accusés dans l’affaire de vandalisme causé par les supporters de l’équipe des FAR

Maroc foot hooliganisme : 157 accusés dans l’affaire de vandalisme causé par les supporters de l’équipe des FAR

Plus de 150 personnes, poursuivies à la suite des violences urbaines du 11 avril à Casablanca en marge d’un match de football, ont pris place mardi sur le banc des accusés pour un procès hors norme très suivi au Maroc, a constaté un correspondant de l’AFP.

Des scènes de violences urbaines –destructions de biens publics et privés, agressions– avaient éclaté le 11 avril dans le centre de la capitale économique après l’arrivée de supporteurs des FAR de Rabat, club devant affronter le soir même l’équipe locale du Raja de Casablanca.

Plus de 200 personnes avaient été interpellées, présentées à la justice et inculpées, pour 206 d’entre elles, par une chambre criminelle, une première au Maroc pour de tels faits. Elles encourent des peines de prison ferme.

Mardi matin, le procès des accusés majeurs –157 au total– a débuté dans une salle d’audience archi-comble et en présence d’une centaine d’avocats, a précisé le correspondant de l’AFP.

Plusieurs centaines de personnes, familles et amis des accusés, ont manifesté pour réclamer la libération de leurs proches, d’après la même source.

Les avocats de la défense ont plaidé pour la libération de leurs clients, actuellement en détention provisoire dans une prison de la ville.

La deuxième audience a d’ores et déjà été fixée au 7 mai.

Les quelque 70 mineurs poursuivis dans le cadre de cette affaire seront pour leur part jugés à partir du 21 mai.

Les investigations menées ont permis de recenser quelque 500 cas de vols, agressions à main armée et dégâts sur des biens publics et privés, des incidents qui ont marqué l’opinion publique.

Le football marocain est régulièrement entaché par des violences, à l’intérieur comme à l’extérieur des stades.

Lors de la saison 2011-2012, la Fédération marocaine (FRMF) a dit avoir recensé plus d’une trentaine d’incidents en première et deuxième divisions.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *