Maroc : démantelement d’un réseau Jihadiste dans les villes de dans les villes de Laroui, Melilla et Malaga

Maroc : démantelement d’un réseau Jihadiste dans les villes de  dans les villes de Laroui, Melilla et Malaga

Les autorités marocaines ont démantelé une cellule islamiste dirigée par un Espagnol, qui envoyait des hommes combattre dans les « foyers de tension » à l’étranger, a annoncé vendredi le ministère marocain de l’Intérieur.

 

Plusieurs centaines de ressortissants des pays du Maghreb ont rejoint le camp des insurgés dans la guerre civile syrienne,et les gouvernements de leurs pays craignent qu’ils ne posent un problème de sécurité lorsqu’ils reviendront.

 

La cellule islamiste en question était active dans le nord du Maroc, ainsi que dans l’enclave espagnole de Melilla et à Malaga dans le sud de l’Espagne, précise le ministère de l’Intérieur marocain, cité par l’agence de presse officielle Map.

 

« La cellule a été démantelée en coordination avec les forces de sécurité espagnoles », précise le ministère. « Trois Marocains ont été arrêtés au moment même où le chef (espagnol) de la cellule et ses acolytes étaient appréhendés par les services de sécurité espagnols », ajoute le ministère.

 

Le ministère ne divulgue pas le nom du chef de la cellule, mais indique qu’il habitait le nord du Maroc et avait des liens étroits avec un groupe lié à Aqmi (Al Qaïda au Maghreb islamique), groupe qui avait été démantelé l’an dernier alors qu’il projetait d’envoyer des hommes combattre au Mali et en Syrie.

Mots Clefs:
EspagneMaroc

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *