Maroc – Côte d’Ivoire : Une quinzaine de nouveaux accords signés

Maroc – Côte d’Ivoire :  Une quinzaine de nouveaux accords signés

Le Maroc et la Côte d’Ivoire, dont les relations sont en pleine expansion, ont signé mardi une quinzaine de nouveaux accords lors d’une cérémonie présidée par le roi Mohammed VI et le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, à Marrakech (sud).

Ces accords portent sur de multiples domaines comme la sécurité, la justice, l’environnement, le commerce, la migration, l’enseignement ou encore la santé et la religion, selon l’agence MAP. L’un d’eux porte ainsi sur « la coopération dans le domaine des Affaires islamiques », d’après la même source.

Ils viennent « conforter la vision stratégique du Maroc vers les pays africains (…) et vers la Côte d’Ivoire en particulier », a commenté la MAP.

Ces nouveaux partenariats s’ajoutent à la vingtaine d’accords déjà signés l’an dernier à l’occasion d’un déplacement de Mohammed VI à Abidjan.

Après son arrivée dans l’après-midi à Marrakech, à la tête d’une imposante délégation ministérielle, M. Ouattara s’est tout d’abord entretenu en tête-à-tête avec le souverain marocain.

Mercredi, il doit participer à un Forum économique en présence de quelque 500 acteurs des deux pays.

Les relations diplomatiques entre Rabat et Abidjan sont au beau fixe, et les liens économiques en plein développement, avec notamment l’implantation durant la dernière décennie d’entreprises marocaines en Côte d’Ivoire, dans le secteur bancaire et les BTP, entre autres.

Selon le quotidien L’Economiste, le volume global des échanges est passé de quelque 60 millions d’euros en 2010 à 100 millions en 2013.

Ce partenariat économique reste toutefois largement perfectible, d’après le journal, qui note que le Maroc « a représenté moins de 1% du commerce extérieur » ivoirien l’an dernier.

La balance commerciale est, par ailleurs, très déficitaire pour la Côte d’Ivoire, qui exporte pour moins de 15 millions d’euros et importe pour près de 90.

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *