Maroc : Le compagnon marocain de l’homosexuel britannique libéré a son tour

Maroc : Le compagnon marocain de l’homosexuel britannique libéré a son tour

L’ami marocain du touriste britannique Ray Cole, également condamné à quatre mois de prison pour « homosexualité », a à son tour bénéficié d’une mesure de remise en liberté, a indiqué jeudi un responsable de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) à Marrakech (sud).

Jamal Ould N., âgé d’une vingtaine d’années, « a été remis en liberté provisoire mercredi, dans l’attente de son jugement en appel, qui ne devrait pas intervenir avant plusieurs semaines ».

Ray Cole, un Britannique de 70 ans, et ce ressortissant marocain avaient été interpellés le 18 septembre à un arrêt de bus, après avoir eu « des gestes perçus comme étant à connotation sexuelle » dans un centre commercial de Marrakech, une des principales destinations touristiques du royaume.

Le Marocain avait nié toute relation sexuelle avec ce touriste, « mais des images avaient été trouvées sur leurs téléphones portables ».

Dans la foulée de leur condamnation, début octobre, la famille de Ray Cole avait appelé à sa libération, l’affaire prenant une tournure polémique dans les médias britanniques et sur les réseaux sociaux.

Libéré mardi après avoir fait appel, M. Cole a immédiatement quitté Marrakech pour Londres.

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *