Maroc – Algérie : Un Marocain grièvement blessé après des tirs de l’armée algérienne à la frontière

Maroc – Algérie : Un Marocain grièvement blessé après des tirs de l’armée algérienne à la frontière

Le Maroc a dénoncé samedi des tirs de l’armée algérienne à la frontière commune qui ont blessé selon lui un citoyen marocain, et réclamé des « explications » à Alger sur cet « incident grave », convoquant l’ambassadeur algérien à Rabat.

Les relations entre les deux pays du Maghreb, dont la frontière est fermée depuis 20 ans, sont mauvaises et connaissent régulièrement des crispations.

Dans un communiqué, le gouvernement marocain a fait état samedi de sa « vive indignation » et sa « très grande inquiétude » après un « incident grave » survenu, selon lui, à la mi-journée à proximité de la ville d’Oujda (nord-est).

D’après le texte, un Marocain de 28 ans a été grièvement blessé au visage après le tir « par un élément de l’armée algérienne » de « trois balles sur une dizaine de civils », au niveau de la commune de Beni Khaled. La victime se trouve dans un état « très critique ».

Le gouvernement « proteste vigoureusement » contre cet « acte irresponsable » et « injustifié » qui s’ajoute à d’autres agissements provocateurs (…) au niveau des frontières », ajoute le communiqué.

Il appelle Alger à « assumer sa responsabilité (…) et à fournir aux autorités marocaines les explications nécessaires ».

L’ambassadeur algérien à Rabat a été convoqué au ministère des Affaires étrangères et de la coopération (MAEC), a ensuite annoncé l’agence MAP.

L’auteur des tirs doit être « traduit en justice », a pour sa part estimé le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, selon la même source.

Il a fustigé un « acte frivole » et mis en garde sur les risques d’escalade.

Mots Clefs:
AlgérieMarocOujda

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *