Le Maroc a accueilli une délégation venue de Guinée malgré l’Ebola

Le Maroc a accueilli une délégation venue de Guinée malgré l’Ebola

Le Maroc a accueilli mardi une forte délégation venue de Guinée, dont son Premier ministre, lors d’un forum économique à Casablanca, alors que ce pays d’Afrique de l’Ouest traverse « l’une des crises les plus dures de son existence » avec l’épidémie d’Ebola.

Selon le quotidien L’Economiste, « 13 ministres et une centaine d’hommes d’affaires guinéens » ont participé au forum organisé par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l’Alliance patronale de Guinée (APG) sous le thème: « Cap Guinée: une économie à construire, des opportunités à saisir ».

« Au moment où se déroule ce forum, notre pays passe par l’une des crises les plus dures de son existence », a relevé en ouverture Mohamed Said Fofana, le Premier ministre de cette nation durement frappée par la pire épidémie de virus Ebola de l’histoire (plus de 2.000 morts).

« La Guinée est prête à accueillir vos investissements », a-t-il lancé à l’adresse d’un pays qui est le seul à avoir maintenu –via sa compagnie nationale Air Maroc– des liaisons aériennes régulières avec les trois principales nations (Guinée, Liberia, Sierra Leone) touchées par Ebola.

Une mesure de « solidarité » de la part du Maroc qui s’inscrit dans le cadre d’une stratégie diplomatique du royaume à destination du continent, où il est déjà le deuxième investisseur africain après l’Afrique du Sud.

« Le volume de nos investissements directs étrangers (IDE) en Guinée a atteint 83,2 millions de dirhams (près de 8 millions d’euros) en 2012, soit près de 6% des investissements marocains en Afrique », a souligné le ministre marocain de l’Economie, Mohamed Boussaid, ajoutant que « ces résultats restent en deçà des potentialités ».

De son côté, le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, a jugé que la présence de quelque 500 participants témoignait « de l’intérêt porté par ce partenariat ». « Le Maroc a toujours été au côté de la Guinée », a-t-il dit.

Ce forum a notamment été marqué par la signature de trois accords de partenariat dans les domaines de l’agriculture et de « l’assainissement liquide », selon l’agence MAP.

Cette rencontre faisait suite à la visite du roi du Maroc Mohammed VI à Conakry en mars, déplacement lors duquel de multiples accords avaient déjà été signés, dont une convention de non double imposition et de prévention de l’évasion fiscale.

Mots Clefs:
AfriqueMaroc

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *